MENU
Accueil
Nas : son album "Illmatic" rentre à la Bibliothèque du Congrès américain
Écouter le direct
Nas en septembre 2018 - (photo : Gary Gershoff)
Nas en septembre 2018 - (photo : Gary Gershoff) ©Getty

Nas : son album "Illmatic" rentre à la Bibliothèque du Congrès américain

Le rappeur Nas plane au-dessus du rap game. Après avoir remporté un Grammy, il entre au panthéon de la musique américaine.

Mars 2021 est décidément une période d’accomplissement pour le rappeur Nas. Le 14, il remporte son premier Grammy pour son dernier album King’s Disease et le 24, son tout premier album Illmatic intègre la prestigieuse Bibliothèque du Congrès américain. 

Sorti en 1994 Illmatic a été qualifié par Carla Hayden, la directrice de la Bibliothèque de "trésor sonore digne d'être préservé à tout jamais en raison de son importance culturelle, historique ou esthétique dans le patrimoine sonore de la nation." Avec 24 autres albums et singles, Illmatic a été choisi pour intégrer le registre national du Congrès parmi près de 1 000 propositions du public. Hayden a expliqué que ces sons ont influencé la culture du pays et sont le reflet de la population américaine. Ils sont un moyen de "préserver l’histoire des États-Unis". 

Un album mythique...

Et c’est vrai que le jeune Nas avait marqué son époque avec Illmatic. À seulement 20 ans, il sort un premier album aux répercussions impressionnantes. En à peine une semaine, il s’en sera vendu 63 000 exemplaires, et sera certifié double platine par la suite. 

Au-delà des chiffres, l’album a permis, entre autres, de galvaniser tout le rap East Coast en temps qu’entité propre et distincte. D’abord parce que Nas a réussi à regrouper plusieurs grands producteurs de New-York et ses environs, ensuite parce que de nombreux rappeurs se sont reconnus dans les paroles et le phrasé de Nas qui décrit la vie et les mystères de la rue avec beaucoup de détails. Dans les sons Memory lane et The world is yours, il lâche même des noms de vrais criminels, une rareté pour l’époque qui rend ses propos plus réalistes. Beaucoup de ses punchlines sont mêmes devenues iconiques comme "Sleep is the cousin of death" ou encore "half-man, half amazing". 

... parmi d'autres trésors musicaux

L’album du rappeur new-yorkais fait son entrée au panthéon musical américain accompagné de Celebrate! de Kool & The Gang, de Louis Armstrong et de son célèbre When the Saints Go Marching In, ou encore de l’album Rhythm Nation 1814 de Janet Jackson. Il rejoint également d’autres grands classiques du rap américain tels que The Chronic de Dre ou le Straight Outta Compton de NWA. Il y a désormais 575 pièces audio qui composent le registre national musical de la Bibliothèque du Congrès.