MENU
Accueil
Mac Miller : arrestation du dealer qui aurait en partie "provoqué" sa mort
Écouter le direct
Mac Miller - festival Okeechobee (Film Magic)
Mac Miller - festival Okeechobee (Film Magic) ©Getty

Mac Miller : arrestation du dealer qui aurait en partie "provoqué" sa mort

La DEA et la police de Los Angeles ont capturé la personne qui aurait en partie "provoqué" la mort de Mac Miller.

Mort accidentellement le 7 septembre 2018 à son domicile à Los Angeles, après avoir absorbé un mélange toxique de fentanyl, de cocaïne et d'alcool, Mac Miller continue de faire parler de lui et cette fois cette une grosse avancée de l'enquête qui pourrait être révélée.

Plus d'un an après sa disparition, la DEA et la police de Los Angeles ont arrêté Cameron James Pettit, le dealer qui aurait en partie provoqué la mort du prodige de Pittsburgh. En effet, Cameron au lieu de donner de l'oxycodone comme demandé, aurait fourni des pilules contrefaites contenant du fentanyl, une synthèse de cocaïne, Opioïde et Xanax, cinquante fois plus puissant que l'héroïne... 2 jours plus tard, le rappeur mourrait d'overdose.

Mais le plus troublant, c'est que quelques heures après le décès le dealer avait annoncé à un ami qu'il allait mourir en prison, sentant qu'il avait fait une "connerie"... même si évidemment il n'a jamais forcé Mac Miller à se droguer et puis même avec les bons cachetons il aurait aussi pu faire un overdose. Selon les infos de la justice américaine, Cameron risque jusqu'à 20 ans de prison.