MENU
Accueil
Lil Wayne et Kodak Black graciés par Donald Trump
Écouter le direct
Lil Wayne et le président Trump. (Image partagée par @LilTunechi sur twitter)
Lil Wayne et le président Trump. (Image partagée par @LilTunechi sur twitter)

Lil Wayne et Kodak Black graciés par Donald Trump

Avant de partir, Donald Trump met bien son entourage...

Le président américain sortant accepte difficilement sa défaite à quelques heures de l'investiture de Joe Biden. Alors qu'il vient de quitter la Maison Blanche et qu'il prévoit de bouder la cérémonie traditionnelle de passation de pouvoir avec son successeur, Donald Trump s'est payé le luxe de gracier quelques amis avant de quitter son poste. Lil Wayne et Kodak Black font partie des petits chanceux comme le rapporte le média Pitchfork. 

Des histoires d'armes à feux

En décembre 2019, Wayne s'était fait coincer dans un jet privé avec un calibre à bord. Kodak Black est lui derrière les barreaux, pour une affaire de possession d'arme à feu. En mettant en avant le bon comportement et de nombreux témoignages en faveur des deux artistes, le cabinet du président entend gracier Lil Wayne et réduire la peine de Kodak. 

Un fondateur de Death Row Record dans le lot

D'ailleurs, parmi les 73 personnes graciées dans cette vague de bonté du président golfeur, on retrouve Michael "Harry-O" Harris, le co-fondateur de Death Row Records ... un type super, incarcéré depuis 32 ans pour trafic de cocaïne et meurtre. Le cabinet de Donald Trump espère alléger sa peine, déjà quasiment purgée comme le rapporte NME.

Quelques jours avant les élections américaines, Lil Wayne avait posté des images de lui aux côtés de Donald Trump. "Je viens d'avoir un excellent rendez-vous avec Donald Trump" expliquait l'interprète de Lolipop, "Il a écoute ce qu'on avait à dire et nous a assuré que ce serait mis en oeuvre" explique t-il en soutien à Trump. C'est génial, sauf qu'il a perdu !