MENU
Accueil
Lil Nas X : Uncle Murda dérape et lui lance une insulte homophobe
Écouter le direct
Uncle Murda / Lil Nas X
Uncle Murda / Lil Nas X ©Getty

Lil Nas X : Uncle Murda dérape et lui lance une insulte homophobe

Gros dérapage de la part d'Uncle Murda : celui-ci a déclaré que Lil Nas X allait mourir du sida.

C'est un rituel : Uncle Murda envoie tous les premiers de l'an un nouveau son, souvent controversé. Pour ne pas couper à la tradition, le rappeur de Brooklyn a fait la même chose cette année, sortant sa version de Rap Up 2021. Et il n'a pas pu s'empêcher d'y glisser des dérives homophobes.

C'est quatorze longues minutes de freestyle que propose Murda, pendant lesquelles il donne son opinion sur tous les sujets de société actuels : parlant avec "respect" (selon ses dires), Lenny reprend tous les thèmes chauds du moment, de la politique à la musique, et, à cette occasion, il ne s'est pas privé de donner son avis sur la communauté LGBT et le mouvement queer, en partie représenté par Lil Nas X, qui a retourné les codes virilistes du rap.

Punchline homophobe et propos limites

Murda rappe ainsi : "Lil Nas X va attraper le sida et mourir comme Eazy-E". Une phrase qui a eu l'effet d'un tsunami, tant les propos ont choqué ses auditeurs. Mais le rappeur va plus loin et continue : "J'espère que la communauté LGBT va pas me cancel, comme ils ont essayé d'empêcher DaBaby d'être payé, quand il parlait du fait qu'ils se passent le sida".

Bien que le morceau s'attaque à de nombreuses personnes différentes (le New Yorkais clashe aussi Drake, Kanye ou encore Will Smith), sa punchline concernant Lil Nas X a fait scandale, et ce pour plusieurs raisons. En effet, alors que la recherche et la conscientisation concernant le sida avancent énormément, les propos de Lenny sonnent comme plus que dépassés, mais surtout, ils sont homophobes, et témoignent des lourds préjugés qui collent encore à la peau des personnes homosexuelles.

Une satire piquante au détriment de Murda : à force d'exprimer son scepticisme envers les nouveautés de notre époque, le rappeur se décrédibilise, apparaissant comme la relique d'une époque terminée. Quant à Lil Nas X, au sommet du succès et élu homme de l'année par GQ, celui-ci semble intouchable.