MENU
Accueil
Lil Nas X trolle Nike avec une parodie de procès
Écouter le direct
Lil Nas X - capture teaser
Lil Nas X - capture teaser

Lil Nas X trolle Nike avec une parodie de procès

Lil Nas X maitrise parfaitement l'art du troll et du teasing, dans une vidéo, il se moque de Nike dans l'affaire des "Satan Shoes" et annonce la sortie d'un nouveau titre

Lil Nas X est inarrêtable, depuis plusieurs mois, il enchaine les succès et aussi les polémiques. La dernière en date concerne les "Satan Shoes", une paire de Air Max 97, sortie en marge de son clip controversé Montero. Cette paire de baskets contient une goutte de sang humain dans la semelle, Nike a décidé de poursuivre les créateurs : MSCHF, un collectif d'artistes New-Yorkais, qui n'a pas demandé l'autorisation au géant à la virgule. 

Nouveau roi du troll

Le rappeur a décidé de se servir de cette affaire et du hashtag #FreeLilNasX pour, non seulement troller Nike dans une parodie de procès dans lequel il endosse tous les rôles (celui du juge, de l'avocat, du procureur, d'un juré et de l'accusé), et aussi pour annoncer la sortie de "Industry Baby", le prochain titre de Lil Nas, avec Jack Harlow et produit par Kanye West et Take A Daytrip :

Lil Nas X est la cible des homophobes qui pullulent sur les réseaux, il essuie régulièrement des commentaires haineux, pour tacler ses haters, il met en scène ce discours homophobe. Dans la vidéo, le procureur (qu'il incarne) attaque Lil Nas X sur sa sexualité :

Mesdames et messieurs les jurés, il s'agit de bien plus que de chaussures (...) M. Nas X, êtes-vous gay ?.

Lil  Nas X répond : "Qu'est-ce que ça a à voir avec les chaussures ?" Le procureur poursuit : "Laissez-moi reformuler la question. Ta maman sait-elle que tu es gay ?" Le rappeur répond : "Oui". Le juge condamne alors le rappeur à cinq ans à la prison d'État de Montero (jeux de mots avec le vrai nom de Lil Nas X). 

Lil Nas X s'est servi de cette affaire pour attirer l'attention. Il avait affirmé sur Twitter qu'il pourrait être incarcéré et écrivait : "Blague à part, je n'arrive pas à croire que je pourrais aller en prison__. Qui va faire des tweets légèrement drôles sur le fait d'être gay pendant que je suis absent ?".