MENU
Accueil
Kanye West : sa maison d’enfance "vandalisée" par des fans de Drake ?
Écouter le direct
montage photo - Kanye West (Marc Piasecki) / Drake (Mike Marsland)
montage photo - Kanye West (Marc Piasecki) / Drake (Mike Marsland) ©Getty

Kanye West : sa maison d’enfance "vandalisée" par des fans de Drake ?

Le beef entre Drake et Kanye prend une ampleur inattendue puisque les fans s'en mêlent...

Drama dans l'industrie musicale : ces derniers jours ont été très mouvementés entre l'attente de la sortie de Donda, le très attendu dernier album de Kanye West, et les clashs qui ont surgi autour, les récents événements n'ont laissé aucun répit.   

Un clash sans pitié 

Alors que leurs publics respectifs attendent de pied ferme leurs albums, Drake et Kanye West se sont envoyé des piques sur les réseaux. Tout a commencé lorsque des rumeurs ont révélé que Ye comptait sortir son album en même temps de Drizzy. Supposément en réponse à la rumeur, Drake a semblé attaquer Kanye, sur son feat avec Trippie Red intitulé Betrayal, qui en retour a balancé l'adresse du rappeur canadien...

Quand les fans s'en mêlent 

Si le clash prenait déjà une tournure disproportionnée, les fans de Drizzy sont monté un cran au dessus en allant (supposément) "vandaliser" la maison d'enfance de Kanye située à Chicago, ville où la troisième session d'écoute organisée pour Donda avait lieu. Comme le rapporte Hypebeast, les fans de Drizzy ont souhaité faire "passer un message" à Ye par le biais de pancartes disposées sur le porche de la maison sur lesquelles on peut lire (de bas en haut)  :"CLB arrive bientôt" en référence à l'album très attendu de Drake, ensuite "N*que Justin LaBoy", le blogueur qui a encensé Donda sur les réseaux, en enfin "45 44 burnt out" en référence à une punchline présente sur le morceau Betrayal (Trahison) sur lequel Drake nargue Kanye. 

Pour l'instant aucun des deux artistes ne s'est exprimé sur la situation, mais il suffit d'être assez lucide pour constater que ce clash sans conséquences au départ, prend des tournures inattendues et assez disproportionnées à cause de certains fans beaucoup trop investis.