MENU
Accueil
Il y a dix ans, la légende 2Pac ressuscitait à Coachella
Écouter le direct
L'hologramme de 2Pac à Coachella (photo : DR)
L'hologramme de 2Pac à Coachella (photo : DR)

Il y a dix ans, la légende 2Pac ressuscitait à Coachella

Retour sur la performance et l'histoire complètement dingue de l'hologramme de 2Pac à Coachella.

En ce week-end de Pâques, aura lieu la première vague de l'emblématique festival californien, Coachella. Pendant trois jours se succédera la crème de la crème des artistes américains et internationaux. Rien que pour le rap, on aura entre autre droit à Big Sean, Lil Baby, 21 Savage, Freddie Gibbs, Isaiah Rashad, Madlib, Megan Thee Stallion, Doja Cat, Denzel Curry, Vince Staples, Griselda, Run The Jewels et même Stromae. Un line up de folie qui n'aura vraisemblablement aucun mal à combler les absences de Kanye West et Travis Scott, tous deux embourbés dans de tenaces controverses.

Mais par un heureux hasard du calendrier, cette journée d'ouverture de l'édition 2022 correspond également à un autre événement historique du festival : la résurrection de Tupac Shakur sur scène. On s'en souvient, le 15 avril 2012, alors que Beyoncé avait fait le show en assurant dignement son rôle de tête d'affiche, Dr. Dre et Snoop Dogg avaient pris le relais pour un concert tout aussi marquant pour les fans de rap. Et si la présence des deux compères historiques de Death Row suffisait amplement à justifier l'achat de billets, le public n'était pas prêt à ce qui allait se passer. Ce jour-là, 2Pac est revenu d'entre les morts... Sous forme d'hologramme.

C'est ainsi que pendant une courte performance de cinq minutes, le Pac version numérique a interprété deux de ses plus grands titres, Hail Mary' et 2 of Amerika'z Most Wanted aux côtés de ses amis éternels, avant de disparaître dans un vif éclat de lumière. Assurément, cette résurrection surprise de l'icône de la west coast avait laissé le public sans-voix. Et c'est bien normal puisqu'il s'agissait là d'un véritable exploit technologique.

Une véritable prouesse technique

Si de nos jours, les hologrammes ont largement dépassé la fiction hollywoodienne au point que Jean-Luc Mélanchon en ait fait régulièrement usage pendant ses dernières campagnes, à l'époque, c'était encore assez rare. Les responsables de cette reproduction en pixels ? Digital Domain Media Group, la société à l'origine des effets spéciaux de certains films à gros budgets de l'époque comme X-Men : Le Commencement, Transformers 3 : La Face cachée de la Lune ou encore L'Étrange Histoire de Benjamin Button.

A l'époque, James Montgomery, le porte-parole du groupe avait expliqué le fonctionnement de cette technologie : « En fait, c'est un rétroprojecteur qui se reflète sur un morceau de verre incliné et présent sur le sol de la scène. Cela entraîne alors une réflexion sur un écran en mylar (un film polyester réfléchissant), qui projette ensuite un modèle 3D qui est donc au sens strict du terme, plus une projection qu'un hologramme». Cette technique basée sur une illusion d'optique est apparue au milieu du XIXe siècle et est connue sous le nom de "fantôme de Pepper".

Hologramme ou pas, on croyait bel et bien que le vrai 2Pac se dresse devant nous et que Snoop et Dr. Dre étaient capables d’interagir directement avec lui. Au sujet du réalisme de l'objet, DMMG avait déclaré : "L'idée, c'était de proposer une réplique aussi vraie que nature et de semer le doute auprès du public. On a tout mis en œuvre pour que vous vous demandiez si nous avions généré des vêtements numériques sur un acteur en post-production, ou si l'hologramme avait été effectivement intégralement créé par ordinateur ».

A l'apparition de l'alter ego numérique de Tupac sur scène, les 80 000 personnes présentes à Coachella se sont enflammées, galvanisées par l'adrénaline et conscientes d'assister à un grand moment de live. Dans la foulée, c'est tout le rap game qui avait réagi à cette résurrection, mais aussi des milliers d'autres voix subjuguées sur les réseaux sociaux. Bien que la majorité a fait part de son enthousiasme de voir 2Pac rapper devant leurs yeux ébahis, d'autres personnes se sont montrées bien plus réservées vis-à-vis de cette initiative.

Une performance controversée

Ce serait effectivement mentir de dire que le show a mis tout le monde d’accord. Premièrement, l'illusion avait beau être quasi-parfaite, elle n'était pas sans défauts. Aussi, il y a dix ans déjà, les fans n'avaient pas manqué de souligner quelques incohérences à la suite de cette performance. Comprenez qu'entendre 2Pac crier What the fuck is up Coachella ?! » a de quoi faire grincer des dents. Pour la simple et bonne raison que l'artiste n'a tout simplement pas pu prononcer ces mots de son vivant. La première édition de Coachella ayant eu lieu en 1999 et Makaveli ayant été assassiné en septembre 1996, nous avons là un magnifique anachronisme. Autre fausse note, cela veut également dire que c'est un imitateur qui s'est chargé de faire les backs du rappeur.

De quoi remettre en question l'authenticité d'une telle démarche donc. Sans parler du fait que l'hologramme de Tupac a rouvert l'éternel débat sur l'exploitation posthume des artistes décédés : « Est-il moralement acceptable de faire de l'argent sur le dos de nos défuntes légendes de la musique ? ». Quel que soit votre avis sur la question, force est d'admettre que l'industrie musicale l'a toujours fait et va dans ce sens depuis la nuit des temps.

Un phénomène surtout visible au travers les albums posthumes qui continuent encore de sortir aujourd’hui. Si certains projets peuvent être fiers de poursuivre sans compromission la vision des défunts, d'autres se contentent malheureusement de tirer toujours plus sur la corde au point de dénaturer complètement l’œuvre originale d'un artiste et de salir son héritage musical.

Concernant les hologrammes, la hype semble retombée de nos jours. Sachez pour autant que dans l'histoire de la musique, 2Pac n'est pas le seul artiste à être revenus d'entre les morts sous forme numérique. Son rival Biggie y a échappé, mais Eazy E, Ol’ Dirty Bastard, Whitney Houston, Elvis Presley et Michael Jackson entre autres ont déjà eu droit à leur clone 2.0. Sans parler de Mike Brant, Dalida et Claude François en France.

Pour revenir à hologramme de Tupac, au lendemain de sa performance post-mortem, Dr. Dre et Snoop Dogg avaient émis l'hypothèse d'organiser une tournée entière avec lui. Le projet n'a finalement jamais abouti, la faute à un coût bien trop onéreux pour être réalisable. Et vous savez quel est le comble dans cette histoire ? Comme si l'artiste lui-même avait maudit ceux qui l'ont fait revenir à la vie, Digital Domain Media Group a été déclaré en faillite quelques semaines plus tard. On peut donc dire adieu à nos espoirs de le voir réapparaître lors d'un prochain Super Bowl. Mais la mort de ses créateurs a-t-elle empêché ce Tupac factice d'entrer dans la légende ? Absolument pas.

Un hologramme devenu icône

Loin de n'être qu'une simple vision éphémère, ce cher 2Pac holographique a incontestablement marqué l'Histoire et la culture populaire. Saviez-vous par exemple que ce dernier possédait un compte Twitter ? Inactif aujourd’hui, mais au taquet sur les tweets pendant plusieurs semaines, le petit malin derrière tout ça a tout de même cumulé près de 13 000 followers. Anecdote amusante, le compte est localisé à Cuba, là où certains complotistes illuminés pensant que le rappeur de LA coule des jours heureux depuis sa « prétendue mort ».

On se souvient aussi que l'hologramme de Pac a eu droit à son heure de gloire dans un épisode de South Park. La série satirique dont la saison 25 vient d'être diffusée aux États-Unis proposait en 2014, un épisode spécial baptisé #HappyHolograms. Sans vous spoiler l'intégralité de l'intrigue, la police décide de ressusciter l’hologramme de 2Pac pour qu'il puisse mettre hors d'état de nuire l’hologramme désobéissant de Mickaël Jackson. Mais évidemment, rien ne va se passer comme prévu... Les créateurs de la série Trey Parker et Matt Stone se sont bien fait plaisir en ajoutant durant l'épisode, une relation extra-conjugale entre Tuapc et Sharon Marsh, la mère de Stan. Bref, on vous invite à regarder l'épisode en question de vous-mêmes. Sachez juste que dans la veine de South Park, le délire est parti très loin.

Pour toutes ces raisons cumulées, la version hologramme de Tupac est instantanément devenue un phénomène sur Internet. Sa page Know Your Meme toujours disponible en ligne répertorie des dizaines de gifs et autres memes à son effigie. Au même titre que l'interprète de All Eyez on Me est une icône immortelle de la musique, son hologramme figure désormais et pour l'éternité parmi les plus grands seigneurs du web.