MENU
Accueil
Public Enemy vire Flavor Flav du groupe
Écouter le direct
Flavor Flav, écarté du groupe Public Enemy. (Photo : Dia Dipasupil)
Flavor Flav, écarté du groupe Public Enemy. (Photo : Dia Dipasupil) ©AFP

Public Enemy vire Flavor Flav du groupe

Le groupe de rap américain Public Enemy a annoncé hier, dimanche 1er mars, se séparer d'un de ses membres : Flavor Flav. Cette annonce intervient à la suite d'un désaccord sur un concert prévu pour un meeting de Bernie Sanders.

Le groupe de rap Public Enemy devait se produire hier lors d'un meeting de Bernie Sanders à Los Angeles. Un atout pour faire venir du monde lors de cette réunion politique à 2 jours du Super Tuesday lors duquel de nombreux électeurs votent pour les primaires aux Etats-Unis. Le jour même, le groupe a annoncé se séparer de Flavor Flav, mais le concert a tout de même eu lieu.

Une lettre de mise en demeure

L'élément déclencheur du départ de Flavor Flav, c'est une lettre que ce dernier a fait envoyer par son avocat à Bernie Sanders. Cette lettre est une mise en demeure, où il est notamment reproché à Bernie Sanders d'avoir utilisé son image, son horloge aussi qui est sa marque de fabrique, dans le but de promouvoir le meeting politique. Il y est aussi stipulé que c'est Chuck D seul, et non pas le groupe Public Enemy, qui a décidé de se produire le 1er mars, et que "Il n'y a pas de Public Enemy sans Flavor Flav."

Ainsi, peu après l'envoi de cette lettre, le groupe de rap new-yorkais a publié un communiqué. Il y est écrit que "Public Enemy et Public Enemy Radio vont continuer d'avancer sans Flavor Flav." Mais le message reste cordial, puisqu'ils ont ajouté "Nous le remercions pour ces années de service et lui souhaitons bonne chance." Ces années de service, qui auront duré depuis le début des années 80. Le groupe mythique Public Enemy met donc un terme à plus de 30 ans d'alliance.