MENU
Accueil
Dr. Dre : son ex-femme affirme qu’il l'a déjà mise K.O, quand il était bourré
Écouter le direct
Dr. Dre et Nicole Young - Cérémonie du Rock and Roll Hall of Fame à New York en 2016 (Kevin Mazur)
Dr. Dre et Nicole Young - Cérémonie du Rock and Roll Hall of Fame à New York en 2016 (Kevin Mazur) ©Getty

Dr. Dre : son ex-femme affirme qu’il l'a déjà mise K.O, quand il était bourré

L'ex-femme de Dr. Dre l'a à nouveau accusé de violences.

Période compliquée pour Dr. Dre. Au mois de janvier, une rupture d'anévrisme le conduisait à l'hôpital, alors qu'il était déjà en plein divorce d'avec son ex-femme Nicole Young. Après une vingtaine d'années de mariage, le couple a entamé une procédure de divorce en juin dernier et le moins qu'on puisse dire c'est que les choses ne se déroulent pas sereinement. 

Selon les allégations, Nicole Young aurait déjà craint pour sa vie 

Alors que des allégations de sévices ont déjà été évoquées, le site Hot New Hip Hop rapporte que Nicole Young aurait à nouveau accusé son ex-mari de sévices dans des documents officiels liés à leur divorce. Son rapport inclut la description d'une soirée particulièrement violente : "Andre avait l'impression que je ne l'avais pas respecté alors qu'il était à une soirée. Il m'a attirée et m'a frappé en plein visage, me mettant K.O directement__. (...) Je me suis réveillée sur le siège passager de la voiture, sans ceinture de sécurité et avec Andre qui conduisait la voiture à 100 miles par heure sur l'autoroute 118".

Elle continue : "Andre était saoul et hors de contrôle. Il déviait et zigzaguait, tout en me criant dessus. J'étais terrifiée à l'idée qu'Andre puisse nous crasher sur le terre-plein central. Il a jeté par la fenêtre mon agenda qui contenait des photos de nos jeunes enfants.  Je l'ai supplié de s'arrêter ou de ralentir tout le temps où nous étions dans la voiture. J'ai cru que j'allais mourir dans la voiture cette nuit là". Il s'agit d'une accusation de taille envers le rappeur-producteur. 

Dr. Dre a nié toutes les accusations de violences dont il fait l'objet : "Je n'ai jamais frappé, attaqué, stalké, agressé sexuellement, menacé ou abusé de Nicole, à aucun moment. Je ne l'ai jamais suivi, ou faite suivre non plus. La police n'a jamais été appelée pendant notre mariage. Il n'y a jamais eu de violences domestiques, comme le rapportent les déclarations de Nicole, pendant notre mariage, formelles ou informelles. Il n'y a aucune preuve pour ces allégations d'abus". Affaire à suivre...