MENU
Accueil
DaBaby invite Lil Wayne et se confie sur "Lonely"
Écouter le direct
à gauche : Dababy 2021 (Photo by Johnny Nunez/WireImage), à droite Lil Wayne - 2019 (David Santiago/Miami Herald/Tribune News Service via Getty Images)
à gauche : Dababy 2021 (Photo by Johnny Nunez/WireImage), à droite Lil Wayne - 2019 (David Santiago/Miami Herald/Tribune News Service via Getty Images) ©Getty

DaBaby invite Lil Wayne et se confie sur "Lonely"

Dababy et Lil Wayne parle de solitude sur le titre "Lonely".

Dababy et Lil Wayne collaborent ensemble sur le titre Lonely où ils se confient à cœur ouvert sur le sentiment de solitude. Le titre est symbolique à l'heure où le monde entier tourne le dos au rappeur de Charlotte pour avoir eu des propos sérophobes et homophobes lors du festival Rolling Loud. 

Seuls face au monde

Ce 9 septembre 2021, Dababy et Tunechi balancent Lonely, un featuring étonnant où ils rappent à propos de la solitude que l'on peut rencontrer au cours de la vie et encore plus quand on est une superstar.

Selon Complex, ce morceau fait référence à la mort de son frère, le sentiment d'absence d'amour dans l'industrie de la musique et fait aussi allusion au bad buzz qu'il a créé au Rolling Loud Miami en juillet. Si ce n'est pas explicitement dit dans les lyrics, on se doute que Dababy s'en est inspiré. 

Ce titre fait écho à son dernier freestyle intitulé Essence, sorti la semaine dernière. Sur la prod Dababy s'exprime : "les gens essaient, tu sais, d'assassiner ton caractère, mec, d'assassiner qui tu es, mec, et tout ce pour quoi tu as travaillé dur".

Dans une interview pour Los Angeles Times du 11 août 2021, Lil Wayne s'est exprimé sur le scandale causé par Dababy cet été : Vous savez comment ça se passe. Les projecteurs sur les artistes et les célébrités sont absolument dantesques__. Vous n’avez même pas besoin d’être une célébrité. Même les gens normaux peuvent être pris à parti parce que leurs 200 followers sont montés au créneau contre eux. C’est le pouvoir des réseaux sociaux aujourd’hui. Weezy est compréhensif parce qu'il a vécu lui aussi un backlash médiatique lorsqu'il a soutenu Trump en 2020.