MENU
Accueil
Ce qu'on attend du rap US en 2022
Écouter le direct
Kendrick Lamar - concert 2017 (Kevin Mazur)
Kendrick Lamar - concert 2017 (Kevin Mazur) ©Getty

Ce qu'on attend du rap US en 2022

Quel meilleur moment que ce début d'année 2022 pour énoncer nos attentes concernant le rap US ? "

Contrairement au rap français qui nous a livré un excellent cru, nos amis rappeurs américains se sont montrés plutôt timides et n'ont pas fait de folies en 2021. Le constat est amer, mais hormis quelques belles exceptions, peu d'albums de rap US sont parvenus à profondément marquer les esprits et les charts cette année. Il y en a, mais ils sont encore moins à avoir résonné jusqu'à nos frontières.

Et si un tel calme outre-Atlantique laissait présager une nouvelle tempête historique pour la scène urbaine en 2022 ? L'année commence à peine, et quand bien même les chiffres du covid s'envolent aux États-Unis, niveau rap tous les voyants sont au vert. Rien que pour ce premier vendredi de janvier, on a déjà de belles choses qui arrivent puisque c'est Gunna et The Weeknd qui ont ouvert le bal des sorties annuelles. Mais évidemment, on en veut plus, bien plus. Et à l'aube d'une nouvelle année, tous les espoirs sont permis. Après avoir listé nos attentes pour la vague 2022 du rap français, voici donc un petit tour d'horizon de ce dont on est en droit d'espérer pour ces douze prochains mois sur la planète rap US.

Des hits planétaires et des albums de qualité

Au même titre que peu d'albums de rap américain ont brillé en France en 2021, citez-moi au moins cinq hits de rap US qui ont cartonné chez nous cette année. Pas facile n'est-ce pas ? C'est  pourtant le triste constat de 2021 : en dehors de quelques morceaux de Drake, Kanye West mais surtout les sulfureux « Industry Baby » et « Montero » de Lil Nas X, peu de hits US ont réellement cartonné dans les charts en France. C'est bien sûr parce que le rap français était tellement bouillant l'an dernier qu'il ne restait que peu de place pour nos amis d'outre-Atlantique dans nos playlists, mais aussi et surtout parce que le rap US, à l'aube de la nouvelle décennie a, disons-le, plutôt tourné au ralenti.

En 2022, il est temps que ça change. On veut des hits en pagaille, des claques musicales monumentales, des cartons planétaires dans les charts et des morceaux qui feront kiffer même ceux qui ne parlent pas un mot d'anglais. Tout ça passe forcément par des singles efficaces, mais aussi par des albums de qualité. Ainsi donc, comme tous les ans, on attend des rappeurs US, OG comme rookies  qu'ils se surpassent et se donnent les moyens de nous offrir des projets musicaux qui feront date dans l'histoire du hip-hop. Et en parlant de ceux qu'on attend le plus...

Le retour musical de Kendrick Lamar

On s'est tous au moins une fois posé la question cette année : mais où est donc passé Kendrick Lamar ?A l'instar de PNL et Nekfeu dans le rap français c'est lui que le monde entier attend comme un messi du côté des US. Malgré les appels du public en masse, le rappeur de Compton a continué de jouer les sourde-oreilles en 2021. On a beau savoir qu'il se terre depuis de nombreux mois dans son studio, nous n'avons toujours pas vu l'ombre d'un nouvel album. Ses apparitions éclairs en 2021 sur le brillant album de son cousin et acolyte Baby Keem nous auront fait espérer un retour jusqu'au dernier jour de l'année, mais rien. Que tchi.

Si avec Kendrick rien n'est jamais sûr, il est difficile de croire qu'il restera silencieux une année de plus. On rappelle quand même que son dernier projet DAMN. est sorti il y a presque cinq ans déjà. Parmi les signes récents qui laissent supposer un retour imminent, une prise de parole de Sounwave, l'un des producteurs affilié à TDE et proche du rappeur qui affirmait il y a quelques jours : « J'ai pris une année complète pour me réaligner avec ce que j'aime faire. De nouvelles créations arrivent » . Bien entendu, rien ne dit qu'il parlait de l'auteur de Good kid m.a.a.d City, mais cela reste l’hypothèse la plus probable pour de nombreux fans. Un retour de Kendrick en 2022 ? Allez, plus que jamais on y croit !

Les nouveaux projets de 50 Cent et de Dr. Dre

50 Cent, parlons-en. S'il est assurément l'un des plus grands MC des années 2000, son aura musicale a clairement perdu de sa superbe depuis plus d'une décennie. Plus concentré à faire fructifier son business plus que de prendre le micro, Curtis Jackson a pourtant déclaré qu'il sortirait enfin un nouvel album cette année, soit sept ans après son dernier projet en date, The Kanan Tape. Dans la foulée, il a aussi confirmé que cet opus serait l'ultime album de sa carrière. Et si d'emblée Fifty n'a définitivement plus autant la côte qu'à ses débuts, il reste un cador de la discipline et il sera intéressant de voir si ce monstre du rap US sortira ou non par la grande porte.

Dans la catégorie des autres légendes du rap US qui pourrait faire leur retour en 2022, on trouve aussi Dr. Dre. Alors qu'on ne l'attendait pas, il a surpris tout le monde en livrant un EP de six titres à l'occasion de la sortie du dernier DLC de GTA Online. Comme si ça ne suffisait pas, il annonçait quelques jours plus tard avoir terminé Casablanco, un album en collaboration avec Marsha Ambrosius. Chanteuse britannique avec laquelle il a déjà collaboré à maintes reprises, notamment sur son album Compton sorti en 2015.

Tous ces éléments mis bout à bout ne peuvent pas être qu'une simple coïncidence. Si Detox ne semble définitivement plus à l'ordre du jour, tout porte à croire que Dr. Dre prévoit bel et bien de faire son comeback cette année. Vous voulez une autre preuve qui va dans cette direction et qui appuie également en la faveur d'un retour de Kendrick en 2022 ? Les deux artistes seront ensemble à l'affiche de ce qui s'annonce déjà comme l'un des plus grands événements rap US de l'année, et peut-être même de l'Histoire.

Un Super Bowl d'anthologie

Que ceux qui n'ont pas réservé la nuit du 13 février prochain corrigent immédiatement le tir. C'est à ce moment qu'aura lieu la finale du Super Bowl 2022, ainsi que son traditionnel show musical de la mi-temps. Et cette année, c'est déjà acté, la performance sera assurée par les légendaires Dr. Dre, Eminem, Snoop Dogg, Kendrick Lamar et Mary J. Blige. Sur le papier, le lineup met des étoiles dans les yeux et promet un spectacle d'anthologie.

En effet, excepté dans nos rêves les plus fous, jamais cette fine équipe ne s'était retrouvée ensemble sur une même scène. Entre classiques intemporels et inédits, cette joyeuse troupe de légendes du hip-hop a le potentiel d'entrer encore un peu plus dans la légende en signant, n'ayons pas peur des mots, l'un des shows les plus mémorables de l'Histoire du Super Bowl. « On va tout déchirer et on va faire quelque chose de spectaculaire », a déjà assuré Dr. Dre. Snoop a lui aussi surenchéri : « Nous allons  vous donner la plus grande performance que vous ayez jamais vue dans l’histoire du hip-hop ». Un merveilleux discours d'attention vous en conviendrez. En espérant que d'ici là, une énième vague de covid ne vienne pas contrecarrer ses plans.

Des tournées européennes

Dans le prolongement de nos espoirs d'une sortie rapide de crise sanitaire, on espère également que 2022 signera le grand retour des tournées européennes pour les rappeurs US. Avec toutes les grosses sorties qui s'annoncent, on a tous envie de revoir le gratin du hip-hop américain performer sur le sol du Vieux Continent, et plus spécifiquement dans l'Hexagone. Anciens comme nouveaux artistes, on a tous hâte de vibrer avec eux et dans de bonnes conditions.

Imaginez un peu : une tournée mondiale de Kanye West pour promouvoir Donda et sa supposée suite, un passage de Kendrick en France pour défendre son nouvel album, le concert 100 % west coast de Snoop Dogg déjà prévu chez nous, des dates européennes pour Nas, Jay-Z, Migos, Cardi B, Future, Lil Baby, Megan Thee Stallion, Drake ou encore Young Thug... Les possibilités sont infinies. Là maintenant, qui ne rêverait pas d'assister à un big show à l'américaine ? On rêve de grands spectacles façon folie des grandeurs à l'affiche des plus gros festivals de France et d'Europe Parce que c'est bien beau le Super Bowl, mais c'est quand même vachement loin de chez nous.

Des projets extra-musicaux originaux et grandioses

Et si pour une fois les US s'inspiraient du rap français pour nous faire kiffer ? Vous l'aurez remarqué, ces derniers temps, les rappeurs francophones ont redoublé d'ingéniosité pour promouvoir leurs projets et faire valoir leur image auprès du public. Le meilleur exemple et le plus récent reste Orelsan qui avec son documentaire Montre Jamais ça à Personne et sa stratégie de CD en éditions limitées, a complètement bouleversé les codes établis de la promotion musicale.

Soyons francs, les Américains ont tout à gagner à suivre le même chemin que leurs homologues francophones. Faites qu'en 2022, ils nous proposent des stratégies de communication à l'américaine, hors normes et démesurées, Aussi, qu'ils continuent de produire des biopics toujours plus ambitieux, davantage de documentaires fascinants et d'autres projets extra-musicaux plus excitants les uns que les autres. Voilà donc de belles suggestions en lieu et place de tirer sans cesse sur la corde des albums posthumes sans âme. Après tout, on ne le dira jamais assez, laissez les rappeurs reposer en paix ou respectez-les.

Moins de morts

La transition est toute trouvée pour honorer la mémoire des MC et fans de rap partis trop tôt en 2021. Avec en tête le drame du festival Astroworld de Travis Scott qui a coûté la vie à 10 personnes et blessé des centaines d'autres, l'an dernier aura malheureusement été une hécatombe pour le rap US. Si c'est le Covid qui a emporté Chucky Thompson, les principales causes de mortalité chez les rappeurs américains restent encore et toujours les règlement de comptes par arme à feu et les overdoses de drogue. Des fléaux tenaces qui nous ont encore enlevé beaucoup trop d'artistes cette année.

Non sans une certaine émotion, on en place une pour DMX bien sûr, mais aussi Black Rob, Lil Loaded, Shock G, Indian Red Boy, Slim 400, Drakeo the Ruler, Biz Markie, Young Dolph  et tant d'autres. On pense aussi évidemment à Virgil Abloh, l'ancien directeur créatif de Louis Vuitton très proche des rappeurs et de la culture hip-hop. On sait bien que la mort est inévitable et trop souvent imprévisible, mais tant de pertes fait toujours aussi mal. Une fois n'est pas coutume, prions à l'aube d'une nouvelle année que la faucheuse ne frappe pas une fois encore aux portes du rap game. Ni partout ailleurs d'ailleurs.

Un nouveau souffle de créativité

On ne pouvait pas finir d'exprimer nos attentes de l'année sur une note aussi triste. Histoire donc que le rap US retrouve lui aussi une santé de fer, on lui souhaite le meilleur pour cette année 2022 et surtout, que souffle sur lui un nouveau vent de créativité. Après tout, Lil Nas X a prouvé qu'on pouvait connaître le succès en cassant les codes et en explosant les barrières.

C'est valable autant pour les anciens que pour les artistes issus de la nouvelle génération : il est temps que le rap US se décomplexe, s'unisse et se montre solidaire. Rappeurs américains, rappeuses US, lâchez-vous, explorez de nouvelles sonorités, créez des nouveaux concepts toujours plus fous, proposez même toujours plus de NFT si vous voulez, mais surtout, allez au bout de vos idées et faites-nous kiffer.