MENU
Accueil
Cardi B, Travis Scott, Drake et d'autres chaînes YouTube ont été piratées !
Écouter le direct
Cardi B (Edward Berthelot) ©Getty/ Drake (Chris McKay) ©Getty / Travis Scott (Shareif Ziyadat)©Getty
Cardi B (Edward Berthelot) ©Getty/ Drake (Chris McKay) ©Getty / Travis Scott (Shareif Ziyadat)©Getty

Cardi B, Travis Scott, Drake et d'autres chaînes YouTube ont été piratées !

Plusieurs chaînes YouTube de stars ont été piratées.

Ce mardi 5 avril, de nouveaux clips ont été postés un peu partout sur les chaînes Youtube de célébrités, qui ont semble-t-elles été piratées.

"Nous ne nous arrêterons pas tant que [...] Paco Sanz ne sera pas libéré"

Justin Bieber, Drake, Eminem, Travis Scott, Michael Jackson et bien d'autres font partie des célébrités qui ont été victimes de ce piratage, mais moins d'une heure après la publication des vidéos, presque toutes ont été supprimées.

Sur la chaîne de Michael Jackson, la vidéo était intitulée "Michael Jackson - i like ki.ds @LOSPELAOSBRO", sur celle de Drake, elle s'appelait : "Justin Bieber - Free Paco Sanz (ft. Will Smith, Chris Rock, Skinny flex & Los Pelaos".

À en croire les internautes, tous les comptes ont été piratés de la même manière que ce soit Lil Nas X, Ariana Grande, Cardi B, Juice World, Travis Scott ou encore Kanye West.

Les vidéos mettent en scène un homme qui joue de la guitare en portant une casquette à l'envers en chantant une chanson espagnole, cependant tout est disharmonique, les clips qui durent un peu plus d'une minute se terminent par des voix de gémissements inappropriés.

Le hacker semble sévir sous le nom d'un compte Twitter @lospelasobro, et le hashtag #FreePacoSanz a été ajouté presque partout, "Nous ne nous arrêterons pas tant que le prisonnier politique Paco Sanz ne sera pas libéré", était-il écrit sur Youtube.

Paco Sanz, également connu sous le nom de "l'homme aux 2 000 tumeurs", est un quinquagénaire qui a menti sur son cancer en phase terminale et a été condamné à deux ans de prison en 2021 pour avoir escroqué les dons de milliers de personnes, y compris des célébrités.

Qui que ce soit, le défenseur de Sanz semble avoir les moyens de se faire entendre et de créer un sacré bazar à travers la notoriété des artistes.