MENU
Accueil
Cardi B se déguise en déesse hindoue... avec des sneakers et prend cher sur les réseaux
Écouter le direct
Cardi B - Couverture du Magazine FootwearNews du mois de novembre (Photo : FootwearNews)
Cardi B - Couverture du Magazine FootwearNews du mois de novembre (Photo : FootwearNews)

Cardi B se déguise en déesse hindoue... avec des sneakers et prend cher sur les réseaux

Cardi B a été accusée d'appropriation culturelle après être apparue sur la cover du mois de novembre du magazine "Footwear News".

La rappeuse originaire du Bronx a récemment fait parler d'elle pour autre chose que de la musique. En effet, une apparition récente sur la cover du magazine Footwear News a valu à Cardi B des accusations d'appropriation culturelle par des internautes. 

Via un post Instagram, le magazine footwear avait partagé sa cover du mois de novembre, accompagnée d'une légende explicative. A l'occasion de la sortie de la collaboration entre Reebok et la rappeuse Cardi B, le magazine a tenu à mettre l'artiste "à l'honneur"... 

Une représentation de la déesse hindoue Dourga

"Dans une robe @GeorgesHobeika, elle rend hommage à Dourga__, la déesse hindoue dont les symboles de protection et de force intérieure résonnent aussi bien en ces temps modernes qu'ils l'ont fait pendant des siècle. Comme Durga, Cardi est une voix féminine dominante à une période critique", peut-on lire sur le post.

Cette image publicitaire représentant Cardi B avec huit bras étendus autour d'elle dont deux tiennent sa paire de Reebok n'a pas tardé à faire réagir et scandaliser beaucoup d'utilisateurs des réseaux sociaux. Parmi eux, une internaute a été particulièrement choquée :

"Les gens disent que Cardi B rend hommage à notre déesse hindoue Dourga. Donc en tant qu'Hindoue j'aimerais dire que : 1- Porter des chaussures dans un temple est interdit. 2- Dourga maa ne doit pas être utilisée comme une "esthétique". 3- Dourga maa n'est jamais représentée le corps nu. 4- Ce n'est pas un hommage, c'est un manque de respect".

Des excuses qui ne se sont pas faites attendre

Très rapidement, la rappeuse a tenu à s'excuser sur Instagram, via une vidéo qu'ont reposté des internautes :

"Le directeur artistique m'a dit "tu vas représenter une déesse. Elle représente la force,  la féminité, la libération, et ce sont des choses que j'aime et qui me parlent, alors j'ai trouvé ça cool." Elle ajoute directement "Mais si des personnes ont l'impression que j'ai offensé leur culture ou leur religion, je suis désolée ce n'était pas mon intention". 

Elle rajoute en légende : "Pardon, je ne voulais pas manquer de respect à la culture de quiconque. Je ne peux pas changer le passé mais je serai plus prudente dans le future. Je vous aime". Des excuses qui ne se sont pas faites attendre et qui semblent témoigner d'une réelle prise de conscience de la part de Cardi.