MENU
Accueil
Astroworld : un site créé par le FBI pour retrouver des photos du festival
Écouter le direct
Travis Scott - Astroworld festival (Erika Goldring) ©Getty
Travis Scott - Astroworld festival (Erika Goldring) ©Getty ©Getty

Astroworld : un site créé par le FBI pour retrouver des photos du festival

Dans le cadre de l'enquête sur la tragédie du festival Astroworld, le FBI a créé un site web pour regrouper les photos des personnes présentes sur le lieu.

Un peu plus de deux mois après la tragédie du festival Astroworld, l'enquête est toujours en cours pour déterminer les causes du mouvement de foule. A ces fins, le FBI a lancé un site web pour recueillir des photos des festivaliers.

Le 5 novembre dernier, au festival Astroworld, tout basculait. Alors que le concert de Travis Scott battait son plein, un mouvement de foule a pris de l'ampleur dans le public, entraînant la mort de dix personnes écrasées par la foule et faisant plus de 300 blessés. Sur place, c'est le chaos : les témoignages fusent, certains accusant Travis Scott d'être coupable. En miroir de la douleur de centaines de fans présents, des rumeurs de toutes sortes défilent très vite sur les réseaux, et il devient rapidement difficile de comprendre la cause exacte de la tragédie.

Travis Scott : coupable ou innocent?

La police de Houston a donc lancé une enquête pour y voir plus clair. Alors que 125 personnes touchées par le drame se sont réunies pour porter plainte contre Travis Scott et lui réclamer 750 millions de dollars, celui-ci continue de plaider son innocence. Et la police a du mal à trancher : d'un côté, Travis Scott est accusé de négligence et de pousser ses fans à des débordements. De l'autre, le rappeur de Houston affirme qu'il n'a pas pris conscience, durant le concert, de l'ampleur des dégâts; il a donc déposé une requête pour faire annuler les plaintes.

Une situation complexe à démêler, d'autant plus que le nombre de personnes sur les lieux rend l'enquête difficile pour la police, qui a même reçu l'aide du FBI. Les enquêteurs ont donc décidé de lancer un site internet, afin de recueillir un maximum de photos et de vidéos des festivaliers, et comprendre au mieux l'enchaînement d'éléments qui a mené au drame ce soir là. Sur le compte Twitter de la police de Houston, on peut ainsi lire : "l**e département de police de Houston a déjà visionné d’innombrables heures de preuves vidéo dans le cadre de notre enquête en cours sur l’événement Astroworld. Afin de nous assurer que nous avons recueilli toutes les preuves possibles pour une enquête complète, nous nous sommes associés au Federal Bureau of Investigation pour une assistance technique supplémentaire. Le FBI a créé un site Internet sur lequel le public peut envoyer toute photo ou vidéo prise sur le lieu du concert (...)".

Une enquête qui, on l'espère, permettra d'être le plus juste possible lors du procès qui devrait avoir lieu. Pendant ce temps, pour Travis Scott, c'est la dégringolade : annulé de Coachella, renié par Dior, attaqué en justice par un artiste français, le rappeur voit les portes se fermer tout autour de lui, malgré ses tentatives de se faire remarquer par des actions positives.