MENU
Accueil
Akon construit sa propre ville au Sénégal
Écouter le direct
Akon au studio MTV EMAs 2019 (Gareth)
Akon au studio MTV EMAs 2019 (Gareth) ©Getty

Akon construit sa propre ville au Sénégal

Le chanteur et entrepreneur sénégalais a confirmé que sa ville était en construction depuis le mois de mars et serait achevée dans 10 ans...

Déjà très impliqué avec sa propre fondation pour les enfants défavorisés d'Afrique, Akon avait révélé, lors d'une interview avec Nick Cannon, son projet de construire une ville au Sénégal. Un projet bel et bien en construction depuis le mois de mars...

Une ville éco-responsable 

Celui qui a affirmé qu'il pourrait se présenter aux côtés de Kanye West pour la présidence en 2024, a confirmé son engagement environnemental avec ce projet où tout sera renouvelable en affirmant que toute la ville serait alimentée par des sources d'énergie éco-responsable.

Une ville autonome 

Située sur un terrain de plus de 800 hectares près de Dakar, cette nouvelle ville disposera logiquement de son propre aéroport. 

Nous avons commencé la construction en mars et la deuxième étape aura lieu en 2025. C'est au Sénégal, en Afrique de l'Ouest.

Le boss de Akonda Music a déjà prévu de développer sa propre économie grâce sa crypto-monnaie. Le AKoin deviendra ainsi la monnaie commune dans ce qu'on appellera la Akon City et pourrait même s'étendre à l'ensemble de l'Afrique... 

Vous pouvez simplement aller en Afrique pour des vacances et lorsque vous transférez des dollars américains en argent, vous pouvez également le transférer en AKoins. C'est l'objectif.

Déjà très impliqué pour son pays d'origine depuis 2014 avec sa société Akon Lighting Africa qui développe l’électrification grâce à l'énergie solaire, Akon a tout de même dû se justifier à propos de sa richesse...

"Je ne pense pas que les milliardaires se disent eux-mêmes milliardaires. Parce que vous n'avez aucune idée de combien vous valez. Quand j'entends des choses comme ça, ça me rend triste, parce que quand je voyage, je vois tellement de choses qui se passent. Tant de gens dans le besoin... de choses à résoudre. Et si vous avez un milliard des dollars à la banque, alors que vous avez toutes ces personnes qui souffrent, c'est fou pour moi. C'est gaspiller un milliard de dollars..."

En attendant la finition des travaux, (re)découvre son avis sur l'afro rap (Bisso Na Bisso, Booba, MHD)...