MENU
Accueil
A$AP Rocky : on était à son concert à Paris et c'était complètement fou !
Écouter le direct
A$AP Rocky - concert Zénith Paris 27/06 (David Wolff)
A$AP Rocky - concert Zénith Paris 27/06 (David Wolff) ©Getty

A$AP Rocky : on était à son concert à Paris et c'était complètement fou !

A$AP Rocky avait prévu deux concerts au Zénith de Paris fin juin pour son public français, on était à la deuxième date, on vous raconte tout.

En cette semaine de canicule partout en France (sauf en Bretagne), A$AP Rocky débarquait à Paris pour deux concerts exceptionnels au Zénith le 26 et le 27 juin, et le prodige d'Harlem a fait péter le thermomètre devant un public en délire, température ressentie : 1000 degrés.

Pour la deuxième date, c'est Octavian qui devait lancer les hostilités mais malheureusement le rappeur britannique était malade, du coup pas de vraie première partie si ce n'est le DJ d'A$AP. C'est aux alentours de 21h30 que Rocky débarque sur la scène de Zénith derrière un grand rideau grâce auquel on pouvait voir son ombre. 

Gros turn up, scénographie carrée : A$AP Rocky a fait le show

Au bout de 3 morceaux, le rideau est tombé et le show pouvait vraiment commencer sur un Buckshots bien énervé suivi du banger Praise The Lord que toute la foule scandait pendant une grosse série de turn up. Oui il fait très chaud !

Un des points gros points forts du show, en plus de l'énergie d'A$AP (même si en terme de voix tout n'était pas parfait), c'était la scénographie qui envoyait vraiment du rêve dans le délire Testing de son dernier album. Au programme : voitures suspendues, instructions à l'écran géant pour le public et le rappeur : silence, comment faire les pogos... 

Pour chanter son tube enivrant LSD, il s'est allongé au sol sur un énorme smiley et s'est laissé aller.  Une petite "pause", histoire de reprendre ses forces.

Evidemment, Rocky ne pouvait pas faire son concert sans faire une grosse dédicace sur Yamborghini High, à son pote et membre du A$AP Mob : A$Ap Yams, décédé en janvier 2015. Ça saute de partout, la salle est tellement en ébullition qu'il décide de balancer plein de bouteilles d'eau dans la foule pour se mouiller les nuques.

Sauvage pour la nuit

1h de show, les fans en redemandent et ils vont être servis puisque c'est deux des plus gros classiques de Rocky : Wild For The Night,, Skrillex à la prod, et Lord Pretty Flacko, qui vont être envoyés pour des turn up de l'espace. 

Après 1h30 de concert, le rappeur new yorkais finit de la meilleure des manières avec l’incroyable Long. Live. ASAP extrait de son premier album du même nom. Rocky quitte la scène du Zénith devant plus de 6000 personnes qui vont mettre des heures voire plusieurs jours pour se remettre de cette folle expérience.

Longue vie à A$AP !