MENU
Accueil
6ix9ine : l'affaire d’agression sexuelle sur mineur refait surface
Écouter le direct
Daniel Hernandez, "6ix9ine" (Bob Levey / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
Daniel Hernandez, "6ix9ine" (Bob Levey / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP) ©AFP

6ix9ine : l'affaire d’agression sexuelle sur mineur refait surface

En 2018, 6ix9ine avait été accusé pour avoir participé à une vidéo mettant en scène les actes sexuels d'une mineure. Cette affaire revient sur le devant de la scène, avec la jeune fille en question qui attaque le rappeur de New York en justice.

Vol avec port d'armes, trafic de drogues, affiliation avec des gangs, violences conjugales, détournement de mineur... le rappeur 6ix9ine est loin d'en être à son premier rodéo avec la justice. Mais aujourd'hui, après avoir été libéré de prison,  fait une overdose et disparu des radars c'est l'accusation pour détournement de mineur qui revient sur la table. 

En 2018, Tekashi avait reconnu avoir participé à la réalisation et à la diffusion de vidéos mettant en scène la performance sexuelle d'une mineure alors âgée de 13 ans au moment des faits en 2015. Pour cela, il avait écopé d'une courte peine et d'heures de travaux généraux. Mais deux ans après le procès, et cinq ans après les faits, une jeune femme disant être celle des fameuses vidéos, attaque le rappeur en justice pour abus sexuel sur mineure. 

La jeune femme a également déclaré qu'elle aurait été sous l'influence de drogues au moment des faits et n'avoir donc pas pu donné son consentement à un acte sexuel ni à 6ix9ine ni à Tay Milly. Tay Milly est l'autre adulte qui aurait abusé d'elle dans ces mêmes vidéos et que la femme poursuit également. L'affaire est loin d'être classée comme le pensait peut-être Tekashi. 

L'avocat du rappeur de New York, Lance Lazzaro se serait déjà exprimé rapidement sur l'affaire auprès du média TMZ, pour affirmer que lorsque le procès commencera réellement, Tekashi contestera "vigoureusement" cette attaque en justice. Dans une interview accordée au NY Times, le prétendu "roi de New York" aurait tenté de minimiser ses actes, évoquant par exemple le fait de n'avoir eu que 18 ans au moment des faits, et ainsi ne pas pouvoir être, selon lui, mis dans la même catégorie qu'un délinquant sexuel tel que Jeffrey Epstein. 

Pendant sa carrière Tekashi a emmené ses fans et le monde du hip-hop sur de véritables montagnes russes émotionnelles. Mais depuis quelques années, celles-ci n'ont fait que descendre. Ça commence à faire beaucoup Tekashi, et les gens ont la nausée.