MENU
Accueil
2Pac : la police met fin à l'enquête sur sa mort car "c'est une perte de temps"
Écouter le direct
Tupac Shakur - backstage au festival KMEL Summer Jam 1992 (Tim Mosenfelder)
Tupac Shakur - backstage au festival KMEL Summer Jam 1992 (Tim Mosenfelder) ©Getty

2Pac : la police met fin à l'enquête sur sa mort car "c'est une perte de temps"

La police américaine a annoncé ne plus chercher à résoudre le meurtre du rappeur pour des raisons pratiques.

La police américaine, qui essaye depuis 1996 d’élucider le meurtre du mythique rappeur, a annoncé que l’enquête était à présent trop coûteuse et compliquée pour la poursuivre. Vingt-cinq ans après les faits, l’assassinat de 2Pac est donc un cold case loin d’être clarifié. 

Presque 25 ans jour pour jour après son assassinat, Tupac Shakur fait encore parler de lui. Journaux, reportages, films… le drame du 7 septembre 1996 n’a cessé de remuer les esprits. Jusqu’à aujourd’hui, les proches comme les fans du rappeur n’ont jamais cessé d’espérer que justice lui serait rendue. Cependant, la police américaine a décidé de mettre fin aux espoirs et aux rumeurs en déclarant que les recherches étaient à présent terminées.

Pourtant, ces dernières années, on avait eu de quoi rêver à une résolution du drame : alors que beaucoup de théories pointaient Orlando Anderson du doigt, l’oncle de ce dernier a confessé être complice du tueur de 2Pac dans son livre autobiographique. Celui-ci ne précise pas, cependant, quelle est la personne qui a appuyé sur la détente. Duane « Keefe D » Davis serait donc un des personnages centraux de l’assassinat, et l’on pouvait espérer que ce dernier allait aider la police à faire la lumière sur la mort de Tupac Shakur.

Une enquête coûteuse et complexe

Pourquoi donc arrêter l’enquête ? Pour commencer, ce fameux témoin-complice n’a jamais confirmé ses dires de manière officielle devant les inspecteurs, et ses nombreuses arrestations ont toujours conduit à des impasses. Par ailleurs, David Davis est aujourd’hui un homme âgé souffrant d’un cancer. Mais c’est surtout le manque de fonds et la complexité du drame qui ont découragé les inspecteurs: "à quoi bon gâcher des fonds pour un homme mourant?" aurait dit la Police selon les infos de The Sun rapportées par Hip Hop DX.

Le meurtre de 2Pac restera donc probablement un mystère, et il a falloir l’accepter. Pour se consoler, on peut se dire que même si justice n’a pas été rendue, les complices de ce meurtre ont sans doute vécu dans la difficulté du silence et de la vie de gang, pendant que l’héritage de 2Pac marquait des générations entières d’auditeurs.