MENU
Accueil
Vladimir Cauchemar invite Benjamin Epps à rapper sur une prod' de folie
Écouter le direct
Vladimir Cauchemar et Benjamin Epps - (photo : @anmaflor)
Vladimir Cauchemar et Benjamin Epps - (photo : @anmaflor)

Vladimir Cauchemar invite Benjamin Epps à rapper sur une prod' de folie

La connexion Vladimir Cauchemar x Benjamin Epps, c'est de la pure folie.

Le producteur français Vladimir Cauchemar vient de dévoiler le fruit de sa collaboration avec le kickeur Benjamin Epps. Les deux artistes viennent de balancer le titre Blizzard, une montée en puissance épique d'un peu moins de 3 minutes aussi bien produite que rappée ! 

Vladimir Cauchemar à la prod'

Avec Blizzard, on retrouve un Benjamin Epps hyper à l'aise sur instru quasi militaire produite par notre Vladimir Cauchemar national. Avec ses percutions martiales et le sample mélancolique sublimé par les instruments du producteur, Benjamin Epps rappe un texte teinté d'égo-trip qui frappe l'auditeur en pleine tempe. Et sans surprise, les punchlines sont légions : 

"J'suis un de ces p*tain de variant, donc j'suis là pour rester !

L'album de Vladimir Cauchemar arrive

Blizzard est disponible depuis le 31 mai 2021 et est extrait du projet très attendu du producteur masque intitulé Brrr. L'attente des fans touche à sa fin puisque l'album devrait arriver ce vendredi 4 juin 2021 sur toutes les plateformes. On avait déjà pu entendre extrait de ce projet qui s'annonce épique, notamment le morceau Elevation feat Vald, et Les Professeurs feat Freeze Corleone et Seth Gueko ! 

Benjamin Epps est en feu 

Ces derniers temps, Benjamin Epps est lui aussi en très grande forme. Avec l'immensité de son arsenal rapologique, il continue de développer son univers musicale en sortant des projets d'excellente qualité comme dernièrement Fantôme avec chauffeur. Un projet de 7 titres, tous produits sur-mesure pour le jeune crack par Le Chroniqueur Sale. Très doué, et légèrement arrogant, Epps commençait même le projet en kickant : "Booba a sorti l'dernier album, ça y est maintenant j'peux prendre le trône"... on dirait qu'il a faim ! Affaire à suivre.