MENU
Accueil
Vald titille Twitter : "c'est du rap de iencli ou du rap de skateur?"
Écouter le direct
Vald - photo de presse (Matias Indjic)
Vald - photo de presse (Matias Indjic) ©Radio France

Vald titille Twitter : "c'est du rap de iencli ou du rap de skateur?"

Vald s'est amusé du fameux débat autour du "rap de iencli", titillant les twittos sur la plateforme.

Ah, ce fameux débat qui agite le rap depuis des années : peut-on parler de rap de "iencli"? Sur Twitter, Vald s'est amusé de cette polémique interminable en se fendant d'un tweet salé.

Alors que Vald vient d'annoncer son retour, longtemps attendu par les fans, avec la sortie de son album V, déjà précommandé à plus de 30 000 exemplaires en 48h, celui-ci n'a pas pu s'empêcher de provoquer Twitter. Assistant apparemment à un débat qui anime la toile ces derniers jours, l'interprète de Ce Monde est cruel a décidé de se joindre à la conversation : les twittos ne manquent pas d'inspiration pour s'attaquer aux rappeurs qu'ils n'apprécient pas, utilisant la fameuse expression péjorative de "rap de iencli", et, plus récemment "rap de skateur" pour critiquer les rappeurs qu'ils ne considèrent pas assez street.

Le V n'a rien perdu de son répondant

Or, cette controverse sur un rap prétendument réservé aux privilégiés, ou pas assez fidèle à l'âme du rap des années 1990, amuse apparemment le V, qui a souvent été classifié comme tel par ses détracteurs. Boosté par le succès des ventes de son prochain album - son producteur Seezy a dit ne pas s'attendre à un tel succès, Vald a décidé d'ajouter son petit grain de sel à la discussion qui anime Twitter à ce sujet.

Le rappeur d'Aulnay balance ainsi, ironique et moqueur : "bon j'arrive plus à dormir, on fait 30 000 préco parce que c'est du rap de iencli ou du rap de skateur?", laissant ses critiques pantoises. Et il surenchérit : "moi, j'ai le vertige, je tiens pas sur une planche à roulette". En pleine campagne pour son album à venir, le musicien a décidé de faire parler de lui en mettant les pieds dans le plat, et on peut dire que c'est réussi.

Décidément, Vald sait jouer sur la provocation pour pousser les réflexions, et il le fait toujours de manière subtile : si celui-ci peut paraître léger, le propos reste toujours profond et pertinent.