MENU
Accueil
Vald : son album “V” aurait pu avoir un autre nom
Écouter le direct
Vald - (photo : DR)
Vald - (photo : DR) ©Radio France

Vald : son album “V” aurait pu avoir un autre nom

Et si "V" de Vald ne ce serait pas appelé "V" ?

À l'occasion d'une interview spéciale "V-ISIONNAIRE" pour Spotify, Vald est revenu, le temps de 30 minutes, sur son parcours et son dernier album. Il en a profité pour livrer une anecdote à propos du nom de V, qui aurait pu s'intituler tout autrement.

"Le temps n'existe pas"

Le 4 février dernier, Vald marquait son grand retour avec son nouvel album V, un album qui s'est traduit en véritable succès, à tel point que les consécrations n'ont cessé d'enchainer. Et si celui-ci est toujours d'actualité, le rappeur d'Aulnay-sous-bois a soulevé, lors de l'interview, un point important. V aurait pu s'intituler Le temps n'existe pas.

En effet, cette phrase est depuis quelques années, dans la bouche du rappeur " La dernière phrase, que j’ai dit en boucle, c’était “Le temps n’existe pas”. Avec la sélection des morceaux, on ne l’entend pas vraiment dans l’album. Mais je l’ai répété en boucle, un nombre incroyable de fois" mais aussi dans l'esprit de celui-ci, qui se questionne sur cette notion du temps qu'il considère comme "une projection de l'esprit, une dimension relatif".

Cette thèse, Sullyvan en a plusieurs fois fait part dans ses lyrics, notamment en 2020, sur le titre Gotaga "J’crois que le temps existera hier (le temps n’existe pas, mec)" ou encore sur Pas de reine, en featuring avec Koba La D "Le temps fait semblant d’exister". Une phrase qu'il a indiqué vouloir, à un moment donné, en faire le titre de son album "À un moment, je voulais appeler l’album comme ça, mais bon c’est trop flou, trop vague. Fais chier, le temps n’existe pas [...] Je trouvais que c’était une belle manière de résumer, ça fait 10 ans qu’on envoie du rap, le temps n’existe pas. Ça faisait aussi deux ans qu’on n’était pas apparus en solo. On a sorti Ce monde est cruel hier. C’est vrai, on a démarré le rap hier. Je le sens aussi comme ça, le temps n’existe pas, c’est jamais fini".