MENU
Accueil
Tsew The Kid dévoile le clip du sublime "Plus d'amour à te donner"
Écouter le direct

Tsew The Kid dévoile le clip du sublime "Plus d'amour à te donner"

Le jeune artiste de Panenka Music a sorti très tôt en ce mercredi 7 octobre un nouveau morceau intitulé " "Plus d’amour à te donner" accompagné d'un clip.

Le titre annonce en avance la mélancolie du titre : c’est d’une histoire d’amour condamnée à l’échec que l’artiste va nous parler. Dès les premières secondes, la voix profonde de Tsew The Kid est accompagnée d’une mélodie à la guitare sur une magnifique instru signée @eddypradelles et @plprod. La polyvalence musicale est bel et bien la marque de fabrique de l’artiste qui nous propose un morceau uniquement chanté.

Tsew livre une partie de lui-même en évoquant son incapacité à aimer à nouveau après avoir été heurté par ce qu’on comprend être une histoire d’amour ancienne. Le kid pour qui « tout est fade » nous livre paradoxalement une performance forte en émotions tant sa voix touche directement le coeur. 

Le clip est une addition judicieuse à la chanson, elle donne une autre profondeur aux paroles en renforçant l'aspect story-telling. Tsew the Kid y est mis en scène aux côtés d'une jeune femme brune. Celle-ci l'entraine amoureusement dans une pièce, laissant imaginer le début d'une relation. On sent le jeune homme distant, ce que ne manque pas de remarquer sa partenaire. "Les journées froides devraient cesser d'exister depuis qu'le soleil a balayé l'hiver", même si son ancienne relation a pris fin, il est visiblement incapable de passer à autre chose. 

Le clip allie scènes réalistes et oniriques. Ainsi, les moments avec la jeune fille sont entrecoupés de plans où l'on voit l'artiste allongé habillé dans une baignoire avec un casque de réalité virtuelle sur la tête. On l'observe aussi parfois emmuré, entouré de femmes sans visages qui se ressemblent toutes, comme pour symboliser le caractère répétitif de ses amours voués à l'échec. On peut même voir deux mannequins entrain de brûler côte à côte, comme le souvenir de son amour fort mais délétère. Bref, on a l'impression d'être dans la tête de Tsew, au coeur de son mal-être qu'il nous retransmet par diverses métaphores. La production est signée @bleunuit.tv, et le rendu est léché, classe et vintage comme leurs précédents projets nous le laissait présager. 

L’artiste d’origine malgache nous avait habitué à cet étonnant combo douceur-puissance, notamment avec sa première mixtape : Diavolana (dispo sur les plateformes de streaming depuis fin 2019), dont le clip du son Wouna cumule plus de 5 millions de vues 6 mois après sa sortis