MENU
Accueil
Test : quel.le rappeur.euse retraité.e êtes-vous ?
Écouter le direct
Diam's - concert Francofolies (Xavier Leoty)
Diam's - concert Francofolies (Xavier Leoty) ©AFP

Test : quel.le rappeur.euse retraité.e êtes-vous ?

Découvre quel rappeur retraité es-tu, grâce à ce questionnaire infaillible mis au point par notre équipe d'experts.

C’est déjà le printemps, et qui dit printemps dit soleil, sable et cocotiers (pas du tout) et donc des magazines à feuilleter sur la plage, avec des QCM à n’en plus finir pour essayer de déterminer quel type de personne vous êtes, que ce soit en couple, au travail, en vacances, à l’école, etc. Alors que l’âge du départ en retraite est encore et toujours remis en discussion par nos chers dirigeants, on vous propose aujourd’hui de découvrir quel type de rappeur retraité vous pourriez être.

Et comme la technologie ne nous le permet pas, c’est vous qui allez devoir compter vos réponses. Désolé, mais d’un autre côté, c’est aussi ça, inculquer les valeurs du hip-hop à la jeunesse.

Pourquoi souhaitez-vous prendre votre retraite de rappeur ?

A. Ras-le-bol de bosser dans un milieu d’ingrats et de devoir composer avec un public de tâcherons

B. Ras-le-bol du rap, vous voulez expérimenter d’autres genres musicaux, tâter l’electro, la funk, le rock, et pourquoi pas changer de pseudonyme et d’identité artistique par la même occasion

C. Vous ne voulez plus faire d’albums mais si un jour vous décidez de publier quand même un nouveau projet, ce sera forcément un évènement pour vos fans, et ce sera donc tout bénéf.
D. Vous avez fait votre temps et vous voulez laisser la place aux jeunes. Enfin, c’est ce que vous avez dit pour votre première retraite. Pour la deuxième, vous avez juste dit “c’est le dernier album”. Après votre troisième retour, vous avez préféré ne rien dire, parce que vous avez enfin compris qu’une retraite de rappeur est rarement définitive.
E. La célébrité n’a eu que des effets délétères sur votre moral et votre bien-être psychologique, vous préférez vous retirer de la vie publique pour vous concentrer sur des choses plus saines.

F. Le rap a payé un temps, mais ça devient dur, il est temps de trouver un vrai métier.

Après le rap, vous voulez :

A. Couper définitivement avec ce milieu, ne plus entendre parler de musique, monter des entreprises légales.

B. Continuer la musique sous une autre forme, quitte à perdre votre fan-base en route.

C. Continuer à faire du rap sans sortir d’albums.

D. Tenter d’autres activités artistiques comme le cinéma, le théâtre ou l’écriture.

E. Vous recentrer sur vous-même, retrouver la sérénité.
F. Reprendre des études et faire carrière dans un autre domaine.

Une fois à la retraite :

A. Vous ne donnez plus de nouvelles, d’ailleurs vous n’avez même pas annoncé que vous partiez.

B. Vous ne restez jamais bien longtemps sans poser un pied en studio ou prendre un stylo pour gratter un seize mesures.

C. Vous passez votre temps sur les réseaux sociaux.

D. Vous cherchez à vous faire un nom ailleurs, avec le risque que l’on vous renvoie toujours à votre passé de rappeur.

E. Vous oubliez la musique et vous vous concentrez sur votre spiritualité et votre vie de famille.

F. Vous vous formez, trouvez un vrai métier, et faites tout pour réussir dans un domaine très éloigné du monde de la musique.

Si votre retraite était une réplique de film ou série :

A. “Je vous emmerde et je rentre à ma maison” (Eric Cartman, South Park)
B. “Rêve ta vie en couleur… C’est le secret du bonheur !” (Peter Pan, Peter Pan)
C. « La retraite, faut la prendre jeune » / « Faut surtout la prendre vivant » (Rudolphe et le chauffeur, Les Barbouzes)

D. I’ll be back (T-800, Terminator)

E. Un homme qui ne passe pas de temps avec sa famille n'est pas vraiment un homme. (fonctionne aussi avec les femmes) (Don Vito Corleone, Le Parrain)

F. « Je n’ai pas de rêves, j’ai des buts. » (Harvey Specter, Suits)

Surprise : un de vos titres inédits apparaît sur les plateformes de streaming

A. C’est juste un couplet enregistré en 2009, resté dans de vieux tiroirs, et publié sans que vous soyez au courant -d’ailleurs, vous n’en avez pas grand chose à foutre.

B. C’est juste le teasing d’un nouvel album, tout va bien.
C. C’est votre petit single trimestriel. Parfois ça cartonne et ça rapporte gros, parfois ça passe inaperçu. Ça vous permet surtout de vous entretenir et de taffer le cardio.

D. Votre deuxième retraite a pris fin, c’est l’heure de votre grand retour. Qui a dit que votre carrière était terminée ? Ah, c’était vous … bon, et bien il est l’heure de faire taire tous ces détracteurs !
E. C’est juste une énième parodie télévisée.

F. Même si vous n’avez rien publié depuis quinze ans, vous continuez à pratiquer à la maison, pour le sport, alors un petit freestyle pour rappeler ce que vous savez faire, pourquoi pas !

Le titre qui referme votre discographie :

A. Un morceau qui tire un peu le bilan de votre vie et de votre carrière, et qui affirme surtout haut et fort votre volonté de rester libre
B. Un couplet qui insiste sur la notion de fin de cycle, puis une transition et un extrait de ce que vous comptez faire musicalement après avoir arrêté le rap.

C. Un feat avec un mec de la nouvelle génération, qui n’est pas considéré comme votre successeur, et qui n’a pas spécialement pesé sur votre parcours, histoire de bien énerver vos fans.

D. On sait pas trop, vu que chacun de vos albums doit être le dernier.
E. Un très long texte dans lequel vous crachez tout ce que vous avez sur le coeur, dévoilez vos moments les plus durs, et terminez en clamant votre amour du rap
F. Aucun, puisque vous n’aviez pas vraiment prévu d’arrêter le rap.

Résultats

Vous êtes capable de prendre votre retraite artistique sans prévenir, comme si ce n’était pas spécialement prévu de longue date. L’incompréhension du public et les mauvais côtés du rap-game peuvent avoir raison de votre patience. Le côté positif dans ce genre de situation, c’est que même vos détracteurs finissent par réévaluer votre travail, et qu’une retraite définitive peut vous conférer un statut de légende. Pensez quand même à prévenir vos fans, ça leur évitera d’attendre des années avant de tirer définitivement une croix sur vous.

Vous avez une majorité de B : Disiz

Vous avez passé toute votre carrière à vous chercher, et chacun de vos projets a une couleur différente. Même votre retraite a donné l’impression que vous vous cherchiez encore, comme si vous n’étiez pas vraiment sûr de vouloir arrêter. Finalement, ce n’était qu’une parenthèse pour explorer d’autres pistes musicales, avant un retour réussi au rap.

Vous avez une majorité de C : Booba

Vous êtes le genre de retraité qui n’accepte pas vraiment de profiter de ses beaux jours, et qui voit la fin de son activité comme une petite mort. Vous voyez votre période post-albums comme le moment idéal pour envoyer des singles sans prétention à un rythme aléatoire. Rien ne nous garantit que vous ne finirez pas par revenir sur votre décision, d’autant que vous savez pertinemment qu’un nouvel album de votre part serait un événement. Enfin, comme beaucoup de retraités, vous passez trop de temps sur les réseaux sociaux, et ce que vous y postez contribue à créer un décalage avec les jeunes générations.

Vous avez une majorité de D : Kool Shen, Gims, Kery James …

Vous êtes le genre de personne qui annonce une retraite avant de revenir sur ses propos. Rien de mal à ce revirement s’il est sincère, d’ailleurs les faux retraités sont nombreux dans le rap français. On espère juste que le but n’est pas de duper le public en annonçant “cette fois, c’est le dernier” pour finalement revenir 5 ans plus tard quand il faut renflouer les comptes. La prochaine fois, contentez-vous de ne rien dire, ou au pire, dites juste que vous faites une pause pendant une durée indéterminée. Personne ne se sentira floué quand vous publierez un nouvel album.

Vous avez une majorité de E : Diam’s

La retraite artistique est nécessaire pour votre propre santé. La célébrité, le star-system, et le monde de la musique vous ne sont pas faits pour vous, il faut vous en extraire de force, sous peine de mal finir. Votre amour de la musique ne disparaîtra pas pour autant, mais vous allez pouvoir vous recentrer sur des choses plus importantes, et pourquoi pas changer totalement votre mode de vie et votre façon de voir le monde.

Vous avez une majorité de F : Cochise

La musique, c’est bien, mais ça ne dure qu’un temps. Vous êtes conscient qu’une fois que ce sera terminé, il faudra s’accrocher pour s’en sortir convenablement. Une seule solution : se former, reprendre des études, et se donner les moyens de réussir un autre type de carrière, tout aussi ambitieuse.