MENU
Accueil
Survie, stratégie, poteaux : quel rappeur pourrait remporter Koh-Lanta ?
Écouter le direct
Jul - capture clip "Italia"
Jul - capture clip "Italia"

Survie, stratégie, poteaux : quel rappeur pourrait remporter Koh-Lanta ?

On a imaginé les rappeurs français participer à l'émission Koh-Lanta et voilà le résulat.

En début de semaine, un community manager facétieux a posé une question intrigante sur les réseaux sociaux de Mouv : quel rappeur français pourrait remporter Koh Lanta ? On a donc eu droit à quelques vannes pas piquées des hannetons du type “Booba ne devrait pas avoir trop de mal pour l’épreuve des poteaux” et un petit plébiscite pour Médine, probablement parce qu’il a déjà la barbe de l’aventurier -on ne voit pas d’autre explication. Il est donc temps d’étudier le sujet de manière sérieuse en appliquant une méthodologie scientifique afin de répondre à cette question qui tourmente les grands esprits depuis de nombreuses lunes : quel rappeur français pourrait remporter Koh Lanta ? 

Booba

Aptitudes de survie : On parle d’un mec qui se maintient parmi les plus grosses têtes d’affiche du rap français depuis plus de deux décennies, dans un milieu où les carrières au top sont généralement plutôt courtes. Tenir le coup pendant 40 jours sur une île déserte ne devrait pas représenter un défi insurmontable. 

Ce qui va le plus lui manquer : On aurait été tenté de dire “les réseaux sociaux”, mais son ban définitif d’instagram l’an dernier ne l’a pas plongé en dépression -même s’il a un peu triché en squattant régulièrement le compte de La Piraterie. On va donc dire “ses enfants” : malgré tout ce qu’on peut reprocher au rappeur, il donne vraiment l’impression de s’impliquer dans leurs vies, ce qui n’est pas le cas de tous les pères de famille. 

Stratégie : La dictature habituelle de Booba, selon laquelle le monde se divise en deux camps : d’un côté ceux donnent tout pour lui, de l’autre, ses ennemis. Jaunes, rouges, équipes de tournage, habitants locaux l’accueillant après une victoire dans une épreuve de confort, téléspectateurs, Denis Brogniart ... tout le monde aura droit à son beef. 

Épreuve des poteaux : Avec sa masse musculaire, Booba n’a pas forcément le physique le plus adapté à une telle épreuve, qui réussit généralement mieux aux gabarits légers. Selon l'adversaire, il est même possible qu’il demande une dérogation pour remplacer l’épreuve des poteaux par un octogone dans le sable. 

Jul

Aptitudes de survie : On parle d’un mec capable de vendre 4 millions d’albums sans maison de disques, sans community manager, et en s’enregistrant tout seul avec la fameuse tactique du “j’appuie sur rec et je cours dans la cabine”. Se débrouiller seul sur une île déserte ne devrait pas représenter un défi insurmontable. 

Ce qui va le plus lui manquer : Sortir des albums, forcément, puisque l’aventure dure environ 40 jours, le temps nécessaire en temps normal pour publier 7 à 8 projets. 

Stratégie : Il est très probable que Jul n’en ait absolument rien à faire de remporter le jeu et qu’il passe le plus clair de son temps à construire une cabane dans les bois et à chercher un moyen d’y enregistrer des projets. Et puis, il a le cœur trop pur pour se lancer dans le jeu des alliances, des trahisons et des coups bas. 

Épreuve des poteaux : On voit mal un mec aussi productif perdre son temps pendant des heures à ne rien faire debout sur un poteau en plein soleil, on mise donc sur un abandon dès la troisième minute. En revanche, si le poteau est équipé d’un micro et d’un bouton rec, c’est la victoire assurée -il faudra même le décrocher du poteau à la pelleteuse. 

PNL

Aptitudes de survie : Quand on a grandi aux Tarterêts en répétant chaque matin “vous êtes nombreux, mon pompe demande vous êtes combien ?”, pas d’inquiétude : la survie est dans les gènes. 

Ce qui va le plus leur manquer : la famille, logiquement. Les deux frères devront en plus s’adapter à une vie sociale avec des inconnus et potentiellement des gens qu’ils méprisent (les autres rappeurs français), ce qui s’avère très compliqué. 

Stratégie : Faire le feu dans leur coin, ne parler à personne, construire un radeau comme dans le clip d’A l’Ammoniaque, et se barrer loin, très loin de tous ces gens. 

Épreuve des poteaux : Étant donné que l’épreuve se fait à trois, PNL a déjà 66% de chances de s’imposer. Il suffit que l’un des deux l’emporte, qu’il choisisse son frère, et c’est parti pour une finale 100% Andrieu. En revanche, la récompense ne servira pas à grand-chose : avec 100.000 euros, on ne peut même pas louer un étage entier de la Tour Eiffel. 

Médine

Aptitudes de survie : Plébiscité par nos abonnés, Médine pourrait faire valoir son endurance (plus de 15 ans de carrière), sa patience (il a attendu Grand Paris pour toucher sa première certification) et sa capacité à avancer envers et contre tous : menaces de mort, polémiques, diffamation, c’est le train-train quotidien pour lui. Manger des racines et dormir dans le sable, ce sera une partie de plaisir à côté. 

Ce qui va le plus leur manquer : on pourrait dire sa femme et ses enfants, mais on ne va pas se mentir, ce qui va le plus lui manquer, c’est la fachosphère. 

Stratégie : Beaucoup de dialogue et deux-trois coups de pied dans la fourmilière avec la stratégie habituelle du démineur qu’on prend pour un poseur de bombes. 

Épreuve des poteaux : La motivation de Médine dépendra surtout de l’adversaire. Il n’aurait aucun mal à laisser gagner Kery James ou Kool Shen, étant donné le respect qu’il porte aux vétérans du rap français, mais il serait capable de se dépasser face à Aurore Bergé ou Laurent Wauquiez. 

Alkpote

Aptitudes de survie :Survivant de l’enfer”, Alkpote revient de très loin, lui qui est passé à deux doigts d’arrêter le rap tant ce milieu lui pompait de l'énergie sans forcément le rétribuer à sa juste valeur. Sa persévérance a fini par payer, on peut donc imaginer le même type de scénario sur l’île du jeu : même à un souffle de la mort, Alkpote reste capable de se relever et de revenir fort dans la course aux 100.000 euros. Et puis, il a déjà fait des parallèles entre sa vie et le jeu présenté par Denis Brogniart, avec une certaine virtuosité en faisant rimerici on survit comme à Koh-Lanta” avec “on t’écarte les jambes comme Jean-Claude Van Damme. 

Ce qui va le plus lui manquer : La bonne bouffe et la bonne fumette, Alkpote étant un grand épicurien désireux de manger “du homard, des crevettes de Pointe-à-Pitre. Revenir à des plats moins riches à base de racines pourrait être difficile, et à moins de trouver un champ de cannabis comme dans le film La Plage, l’aventure s’annonce difficile pour notre rappeur. 

Stratégie : Dans le milieu du rap, Alkpote n’a jamais vraiment joué le stratège. Depuis ses débuts, il se contente de rapper dans son coin, acceptant toujours les collaborations quel que soit le statut des artistes qui l’appellent, et évitant les beefs en public. On peut imaginer le même type de comportement dans le jeu : Alk n’est pas du genre à planter des couteaux dans le dos, mais il n’est pas non plus du genre à s'embarrasser avec ceux qui lui veulent du mal. 

Épreuve des poteaux : Il y a une somme à six chiffres au bout de l’épreuve, soyez certains qu’Alkpote donnera tout ce qu’il a et même plus pour l’emporter, étant donné qu’il n’a “que des euros en tête. 

Kalash Criminel

Aptitudes de survie : On ne s’inquiète pas trop pour Crimi, qui pourra toujours racketter les rations du camp adverse en cas de pénurie alimentaire sur son île, et menacer Denis Brogniart pour obtenir les récompenses des épreuves de confort sans même avoir besoin de les disputer. 

Ce qui va le plus lui manquer : sa collection de cagoules, forcément, mais surtout sa maman, Crimi cachant un cœur tendre derrière sa cagoule. 

Stratégie : L’écrasement de tête systématique, c’est quand même la base pour un mec qui peut te réveiller le matin avant une épreuve en hurlant “j'suis albinos, zaïrois, complètement baisé du veau-cer. 

Épreuve des poteaux : Deux méthodes possibles pour s’assurer la victoire. Premièrement, la méthode “pssst, hé, descends du poteau ou je te monte en l’air”, toujours efficace quand on est aussi menaçant que Crimi. Et pour les plus récalcitrants, il reste la méthode “deux potes passent en T-Max et te rafalent dans les jambes”, à adapter au terrain sableux des épreuves de Koh-Lanta (prévoir un quad, YZ125