MENU
Accueil
Soso Maness, Doria, Vladimir Cauchemar... les sorties de juin qu'il ne faut pas rater
Écouter le direct
Doria - photo promo (Vevo France)
Doria - photo promo (Vevo France)

Soso Maness, Doria, Vladimir Cauchemar... les sorties de juin qu'il ne faut pas rater

De Soso Maness à Zuukou Mayzie en passant par Vladimir Cauchemar, le rap français promet encore de belles sorties en juin, avant une probable accalmie pendant la période estivale.

De très belles sorties ont rythmé le premier semestre 2021, aussi bien du côté des têtes d’affiche (Sch, Fianso, Sadek), des vétérans avec de beaux restes (Dry, La Fouine, Aketo), que des artistes encore en développement (Thabiti, Djalito, Nahir) … Le mois de juin vient donc conclure cette première moitié d’année, avec encore de belles promesses, et des projets pensés pour accompagner votre été. 

Les têtes d’affiche  

Soso Maness - Avec le temps : 4 juin

Livré pendant de longues années à la dure réalité des terrains de Fond-Vert, Soso Maness aura mis du temps avant de pouvoir s’extirper de ce mode de vie. Une fois arrivé dans le monde du rap, en revanche, tout est allé très vite pour lui : trois albums solo en trois ans, un statut d’incontournable, un rôle majeur sur l’album 13 Organisé … Après Rescapé et Mistral, son troisième projet, Avec le Temps, sortira le 4 juin, et les extraits déjà dévoilés appuient l’idée d’un retour au source, vers du rap pur et dur, sans artifices, avec l’envie de briser l’image du “rappeur de So Maness et Zumba Cafèw”. 

L’Algerino - Moonlight : 18 juin

Neuvième album d’une discographie débutée il y a plus de quinze ans, Moonlight est typiquement le genre de projet pensé pour rythmer l’été de ses auditeurs. Programmé le 18 juin, juste avant la pause estivale, l’albums s’est déjà partiellement dévoilé, avec des singles publiés depuis plus d’un an, comme La Vida (feat Soprano), Moula Max (feat Heuss l’Enfoiré), ou plus récemment, Sapapaya (avec Sch et Jul). 

Les artistes à suivre  

Green Montana - MELANCHOLIA 999 : 11 juin

Initialement annoncé en mai, MELANCHOLIA 999 verra finalement le jour le 11 juin. Green Montana est dans une position intermédiaire : l’excellente réception de son premier album, Alaska, paru en octobre 2020, lui a permis de dépasser le statut d’artiste en développement, et d’être suffisamment identifié par le public ; il est cependant trop tôt pour en faire une véritable tête d’affiche. Ce nouveau projet, au format plus court (9 titres), devrait lui permettre de confirmer et de s’affirmer encore un peu plus. 

Luv Resval - Etoile Noire : 4 juin

L’un des grands espoirs du rap français franchira enfin le cap du premier album en juin, quatre ans après ses débuts. Adoubé par Alkpote et Kore, ce grand fan de Star Wars a toutes les cartes en main pour s’imposer parmi les noms qui comptent dans le rap français. Particulièrement complet, il s’est montré aussi à l’aise sur des longs couplets denses et énergiques que sur des titres plus ouverts, parvenant à convaincre aussi bien des auditeurs de la vieille école attachés à la performance pure, qu’un public plus jeune. A noter que l’album sortira en deux versions (physique et streaming) : deux visuels différents, deux titres différents, mais aussi deux tracklists différentes, avec seulement douze titres en commun sur dix-neuf. 

Doria - Depuis le départ : 18 juin

Après avoir marqué les esprits l’an dernier sur l’album La Machine de Jul, avec une grosse performance sur le morceau Toi-même tu sais, Doria a continué à faire parler d’elle, enchaînant les clips, les freestyles et les interviews. Ce travail de fond pourrait payer avec Depuis le départ, son premier album. Entre deux égotrips, la rappeuse se livre énormément, y compris sur des sujets jamais évoqués dans le monde du rap (J'ai voulu maigrir, j'ai essayé les coupe-faim [...] Il m'appelait gros tas et aujourd'hui c'est le sang"). On s’attend donc à un projet percutant mais aussi très personnel, qui pourrait constituer l’une des belles surprises de ce mois de juin. 

Les projets qui ne ressemblent à aucun autre  

USKY - SEXTASY : 11 juin

Cinq ans après son premier projet, USKY a su se construire un univers bien à lui, racontant ses relations amoureuses destructrices, ses addictions et ses accoutumances nocives, tout en mélangeant les influences et les genres. Après la trilogie Porte Dorée, son excellente dynamique se concrétise sur SEXTASY, un projet 10 titres qui cristallise toutes ses obsessions, et pourrait lui permettre de franchir un cap en termes d’audience et de visibilité médiatique. 

Zuukou Mayzie - Segunda Temporada 2 : 4 juin 

En pleine ascension depuis deux ans, Zuukou Mayzie est particulièrement attendu avec son deuxième volume de Segunda Temporada. Après sa jolie performance chez Colors il y a quelques jours, il devrait pouvoir concrétiser sa montée en puissance le 4 juin, et s’imposer définitivement comme l’un des artistes les plus inventifs du moment. La tracklist de ce nouveau projet est particulièrement large : featurings inévitables avec des membres du 667 (Freeze Corleone, Osirus Jack, Black Jack) ou des proches du 667 (Ashe 22), mais aussi avec des rappeurs eux aussi réputés pour leur capacité à sortir des sentiers battus (Wit, Di-Meh), ou encore des artistes hors-rap (Timothée Joly, The Pirouettes) … Il faut donc s’attendre à l’un des projets les plus éclectiques de l’année. 

Butter Bullets - Sans titre : 4 juin

Le duo Sidisid (rappeur) et Dela (beatmaker) cultive sa singularité depuis une quinzaine d’années, avec des projets sombres, dérangeants, mais particulièrement sophistiqués. Avant-gardistes et surtout très appliqués à faire de leur musique une oeuvre à part, intemporelle et intrigante, ils publieront ce mois-ci un nouveau projet, sobrement intitulé Sans titre. Sans être un véritable album, ce 11 titres “pensé comme une ambiance” ne se définit pas dans un format particulier, mais satisfera sans aucun doute les fans du groupe, qui insiste avec des choix toujours aussi radicaux. 

Ils veulent confirmer leurs bons débuts  

Michel - Presque Nekete : 4 juin

Après avoir gagné énormément en exposition l’an dernier, Michel continue d’occuper le terrain avec Presque Nekete, un format court pour faire patienter ses fans en attendant la sortie du véritable album, qui s'intitulera donc Nekete. Identifié dès ses débuts comme “le rappeur nordiste qui pose sur de la house”, Michel a cherché ces derniers mois à sortir de cette case un brin réductrice, et à s’imposer comme un artiste complet, capable de se diversifier, que ce soit sur du rap pur et dur, sur du chant, et même sur du piano-voix mélancolique. 

Moji x Sboy - TEMPS D’AIME : 11 juin

Duo venu de Liège (Belgique), Moji et Sboy délivrent depuis deux ans des titres aux thématiques plutôt axés sur les relations amoureuses et la séduction. Bien installés dans leur zone, ils cumulent tranquillement les millions de vues : 14 millions pour Ma Go, 7 pour Regarde-moi … des sons pourtant dépourvus du moindre clip. Ce joli succès leur a permis d’enchainer les dates de concert (avant la pandémie, évidemment) et notamment de se faire remarquer au festival des Ardentes en 2019. TEMPS D’AIME sera le premier véritable projet, et malgré le jeu de mots très bancal du titre, on leur souhaite beaucoup de réussite. 

Les compilations  

Vladimir Cauchemar - BRRR EP : 4 juin

Entre son imagerie caractéristique (tête de mort) et ses compositions atypiques (la fameuse flûte), Vladimir Cauchemar est devenu l’un des producteurs préférés du rap français. Après avoir beaucoup produit pour Orelsan, Lomepal ou Georgio, il enchaine depuis deux ans les collaborations avec des têtes d’affiche comme avec des artistes moins exposés, choisissant en particulier des rappeurs à la personnalité artistique bien affirmée, comme Vald, Freeze Corleone, Seth Gueko ... Certaines de ces collaborations se retrouveront sur son EP BRRR, avec pas mal d’inédits et un casting assez spectaculaire : Rim’K, Laylow, Lala &ce, Lefa, etc. 

Mal Luné Music : 11 juin

Les compilations montées par des labels connaissent des fortunes diverses, certaines sortant du lot, d’autres sombrant rapidement dans l’oubli. Mal Luné Music, label qui a révélé Ninho, comptera également sur un casting XXL pour sa première compilation : Ninho, donc, mais aussi Hamza, Leto, Alonzo, Sch, Bosh, Alonzo, Sadek … A noter la présence de Nubi, un vétéran du rap français, qui a fait les belles heures du 91, marquant son époque avec l’album Scarlatitude en 2006. 

Les vétérans  

Comme chaque mois, les anciens du rap français continuent d’occuper le terrain et de rappeler aux plus jeunes qu’ils en ont encore beaucoup sous la semaine. Brav, que l’on a bien connu au milieu des années 2000 avec son groupe Bouchées Doubles, sortira un nouveau projet, Parachute, entièrement financé par ses fans, le 16 juin. L’hyperproductif Swift Guad s’associe une nouvelle fois à Raw Saitama pour le projet Guernica, prévu le 4 juin. Proche de lui, Paco proposera lui aussi à la même date un nouveau projet, long et dense, intitulé Corps et âme. Enfin, Rocé, qui n’a plus sorti de projet en solo depuis 2013, sera de retour avec un format court, poings serrés, prévu pour la fin du mois, le 25 juin. 

Mais aussi   

Arma Jackson - Idéal : 4 juin

Nemir - ORA : 4 juin

Flaco - Nouvel Humain II : 4 juin
Gaïden - Apophis : 4 juin

Hyacinthe - Momentum : 10 juin

Kamikaz - Sofiane : 11 juin

Dadinho - Omerta : 11 juin
Onze - Tout est gris : 11 juin

Brav - Parachute : 16 juin
Enfantdepauvres - Ouvert : 18 juin
Slimka - Tunnel Vision : 18 juin

Joysad - Espace-Temps : 18 juin

La F - TNF3 : 25 juin
Max D.Carter - Îles flottantes : 26 juin

La liste n’est pas exhaustive et n’exclut pas certaines sorties pas encore annoncées officiellement.