MENU
Accueil
Soso Maness arrête son concert pour aider une fille qui se fait harceler
Écouter le direct
Soso Maness - en concert à Marseille (Check)
Soso Maness - en concert à Marseille (Check)

Soso Maness arrête son concert pour aider une fille qui se fait harceler

Pendant son concert, Soso Maness a tout arrêté pour reprendre un homme qui embêtait une de ses fans.

Avec Petrouchka et son remix, qui ont fait un carton cet été, Soso Maness est en plein buzz et poursuit une tournée de shows. Celui-ci a arrêté de justesse l'agression d'une de ses fans pendant son concert, en arrêtant le live.

On savait que Soso Maness était un bon mec, et sa gentillesse est connue. Ce que l'on savait moins, c'est que le rappeur phocéen est un peu féministe sur les bords. Pendant un de ses concerts, ce weekend du 9 octobre, Soso a tout simplement arrêté la musique pour défendre une jeune femme.

Grosse correction pour le harceleur

Sur une vidéo qui a rapidement tourné sur les réseaux, on voit très clairement Soso Maness stopper le concert pour reprendre un homme qui, selon toute vraisemblance, harcelait une jeune femme depuis le début du concert. Une attitude qui n'a pas échappé au rappeur du 13, et que ce dernier n'a pas laissé passer.

En quelques phrases, l'artiste marseillais détruit fermement le présumé harceleur : "poto, laisse-la tranquille stp", répète-t-il quatre fois de suite. Un bel exemple de ce que peuvent faire les hommes pour aider les femmes dans leur cause, et il élargit même : "respecte les femmes". Même si Soso Maness n'a jamais pris la parole sur le féminisme, on devine que, probablement, il a été très agacé par un homme qui insistait trop auprès d'une des femmes présentes au premier rang.

A l'heure où on reproche beaucoup au rap, et à l'industrie musicale toute entière, d'être discriminatoire envers les femmes, le geste de Soso Maness fait du bien, et donne de l'espoir. Car les concerts de rap, et d'autant plus ceux du rappeur marseillais, sont faits pour s'amuser, et ce dernier ne laissera pas les femmes s'amuser moins que les hommes.