MENU
Accueil
Sopico : "je n’irai pas aux Victoires de la musique, j’ai une deuxième partie d’album à sortir"
Écouter le direct
Sopico - session photo à Toulouse
Sopico - session photo à Toulouse ©AFP

Sopico : "je n’irai pas aux Victoires de la musique, j’ai une deuxième partie d’album à sortir"

Sopico a annoncé qu'il n'ira pas aux Victoires de la musique, alors qu'il est pourtant nominé.

Le rap français et les Victoires de la musique, c'est une longue histoire... Sopico, qui a pourtant été nominé à la prochaine édition, a annoncé ne pas vouloir y participer.

"Je n’irai pas aux Victoires de la musique, j’ai une deuxième partie d’album à sortir" : au moins, le message de Sopico, posté dimanche 9 janvier sur les réseaux sociaux, a le mérite d'être clair. Alors que le rappeur de Nuages a été nominé dans la catégorie Révélation masculine, celui-ci a tout simplement décliné l'invitation des Victoires de la musique.

Des Victoires de moins en moins prisées

Ce refus de participer aux Victoires de la Musique peut s'expliquer par la relation compliquée qu'entretiennent les rappeurs avec cette cérémonie. En effet, Sopico n'est pas le premier à refuser d'y participer : c'était déjà le cas de Booba en 2011, qui dénonçait des Victoires "à deux vitesses", ou encore de Kery James, qui regrettait un "refus de reconnaître le rap en tant que musique à part entière."

La cérémonie est de plus en plus critiquée, et n'a jamais montré de réel intérêt pour le rap, ce qui a entraîné un mépris mutuel entre les deux entités. L'absence de nombreux grands noms du rap a de multiples fois provoqué des indignations de toutes parts, comme Rim'K le soulignait encore en mars. Nombreux sont les critiques qui regrettent une sélection souvent très lisse voire discriminante, laissant de côté certains rappeurs trop "street".

Si les nominations de cette année faisaient pourtant une belle part au rap, on assiste de plus en plus à une désacralisation de cette cérémonie qui perd de sa crédibilité. Et quand on compare à la chute des Golden Globes outre-Atlantique, on ne peut qu'espérer de gros changement, qui apparaissent nécessaires pour sauvegarder son autorité.