MENU
Accueil
Seth Gueko : "j’ai eu la chance de rapper avec mon fils, mais pas avec mon père spirituel Prodigy"
Écouter le direct
Prodigy - backstage au Blue Note Jazz Club (Johnny Nunez) + Seth Gueko (Abcdrduson)
Prodigy - backstage au Blue Note Jazz Club (Johnny Nunez) + Seth Gueko (Abcdrduson)

Seth Gueko : "j’ai eu la chance de rapper avec mon fils, mais pas avec mon père spirituel Prodigy"

Seth Gueko à rendu hommage à Prodigy de Mobb Deep.

Bousillé de rap new yorkais pendant son enfance, adolescence et même à l'âge adulte, Seth Gueko était comme beaucoup de rappeurs français, un fan ultime de Mobb Deep et notamment Prodigy qui nous a malheureusement quittés le 20 juin 2017.

En admiration devant Prodigy, son idole rap

4 ans après la disparition du MC new yorkais, le barlou qui est nostalgique (comme nous tous) de la voix et du flow uniques de Prodigy, a voulu lui rendre un hommage à sa façon. C'est sur Instagram, qu'il a posté une photo de lui et P avec une légende qui en dit long sur son amour pour la moitié de Mobb Deep, qui, on le sent bien, l'a fasciné pendant des années. Un message rempli d'admiration qui met également en avant son fiston Stos avec qui il a sorti un EP.

J’ai eu la chance de rapper avec mon fils mais pas avec mon père spirituel Prodigy

Pour le documentaire Paris Hip Hop 2014 - De la rue aux avenues, Seth avait d'ailleurs parlé du prodige de Mobb Deep et il était déjà dithyrambique sur le phénomène qui l'a poussé à faire du rap :

"Les seuls albums de rap que j'ai eu chez moi, c'était les albums de Mobb Deep. Donc je les ai déjà tous saignés, resaignés... Prodigy, c'est celui qui m'a vachement influencé, donné envie de rapper, j'aimais bien son placement, son timbre de voix... Je me suis reconnu dans leur musique vachement sombre, pleine de malaise. Et voilà, le choix de mes instrus à l'époque, j'essayais de faire des instrus qui ressemblait à ceux du Queens"