MENU
Accueil
Sadek défend RK et quitte Twitter définitivement
Écouter le direct
Sadek - Capture du clip "Roulette Russe 10" (Rec. 118 / Industreet)
Sadek - Capture du clip "Roulette Russe 10" (Rec. 118 / Industreet)

Sadek défend RK et quitte Twitter définitivement

Sadek a violemment répondu à un internaute

Sadek est connu pour ses tweets sans langue de bois, mais cette fois-ci il s'est mis des twittos à dos en défendant RK, accusé de violences conjugales. Le rappeur de 19 ans est soupçonné d'avoir porté des coups au visage de sa compagne. Après l'arrestation du rappeur de Meaux, ce samedi 5 juin, Sadek a fait une story où il avoue ne pas connaître les détails de l'affaire et ajoute "Je t’aime mon frère et je suis avec toi". Une story qui lui a couté cher. 

Sadek soutient le rappeur RK et s'attire la foudre sur Twitter

Ce parti pris a déplu aux internautes qui n'ont pas hésité à le faire comprendre à Sadek. Son soutien a été mal vu par un grand nombre de twittos, pour eux, le défendre c'est cautionner cet acte de violence. Le rappeur du 93 n'a pas pu se retenir et sa réponse a été immédiate et violente comme en témoignent ses tweets.

Le sang chaud, il déclare : “Y’a un moment où faut parler français sur ce réseau de m*rde vous êtes bons qu’à juger la vie des gens, comme si vous étiez des prophètes, bande de sales fous que vous êtes, d’ailleurs celui qui est pas content on peut discuter ou +. Remonté, Sadek ne veut plus faire face aux twittos et ajoute :  “D’ailleurs moi je quitte définitivement d’ici, y’aura @MgdcKing pour les annonces officielles, on se parle dehors c’est mieux”. Une décision radicale pour le rappeur très impliqué sur les réseaux sociaux.  Affaire à suivre.

Capture d'écran des tweets de Sadek
Capture d'écran des tweets de Sadek
Capture d'ecran des tweets de Sadek
Capture d'ecran des tweets de Sadek
Capture d'écran de la story Instagram de Sadek
Capture d'écran de la story Instagram de Sadek

RK : un album prévu pour juillet, une convocation devant le tribunal en août 

RK a été déféré devant le parquet de Meaux pour violence conjugale lundi 7 juin et sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Meaux, le mois d’août prochain. Suite à ses blessures, la jeune femme de 20 ans a été placée en ITT (incapacité totale de travail) pénale d’une durée de 4 jours. Transportée à l'hôpital, elle souffrait de douleurs au niveau du nez, de la bouche et d’un œil. Suite à son arrestation, Ryad Kartoum est placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d’entrer en contact avec la victime.