MENU
Accueil
Rap français : qui sera le grand gagnant de la rentrée ?
Écouter le direct
Vald x Niska x Oxmo Puccino (DR)
Vald x Niska x Oxmo Puccino (DR)

Rap français : qui sera le grand gagnant de la rentrée ?

A quelques jours de la rentrée, Genono livre ses pronostics sur les rappeurs français qui vont faire du bruit avec leurs projets respectifs.

C’est reparti pour un tour : après deux mois de vaches maigres entrecoupés de quelques belles sorties malheureusement peu médiatisées (S-Pion, Dadinho), le rap français s’apprête à faire sa rentrée. La plupart des têtes d’affiches, restées discrètes pendant l’été, devraient refaire parler d’elles, et quelques albums importants sont sur le point d’être dévoilés aux auditeurs. Comme chaque année, le mois de septembre est donc un bon moment pour ré-évaluer les hiérarchies du rap français : les numéros 1 sont-ils toujours au sommet, les jeunes pousses ont-ils tenu leurs promesses, les anciens peuvent-ils revenir au top ? 

Le grand favori du mois de septembre : Niska

Hitmaker numéro 1 du rap français depuis deux ans, Niska a collectionné une trentaine de singles certifiés, dont cinq diamant, et transforme tout ce qu’il touche en tube. A chaque fois qu’il est invité en featuring (Soprano, Booba, Ninho, Diplo, Koba LaD), il porte la collaboration vers les sommets des charts et réalise des chiffres réellement impressionnants. On s’attend donc à le voir une nouvelle fois exploser les scores le 6 septembre avec Mr Sal, son quatrième projet officiel. Reste à savoir si les polémiques des derniers mois (sa relation compliquée avec Aya Nakamura, une ex qui l’accuse publiquement de ne pas assumer sa paternité) auront un impact sur sa carrière, ou s’il saura passer entre les gouttes. 

Le blockbuster familial : Black M

Après deux albums vendus comme des petits pains en 2014 et 2016, Black M s’était fait plutôt discret ces dernières années, se contentant d'apparaître épisodiquement sur des featurings plus (Soprano, Big Flo et Oli) ou moins (Kalash Criminel, Hache-P) évidents. De retour le 13 septembre, il devrait à nouveau faire un carton plein sur le jeune public et les familles, d’autant que le dernier extrait en date, Mon beau-frère, a cartonné tout l’été. Attention tout de même à ne pas se laisser surprendre par l’orientation de certains titres, puisque la tracklist laisse apparaître un featuring avec PLK et surtout une collaboration attendue avec Niro et Koba LaD, deux mecs qui ne viendront certainement pas s’adresser à ceux qui ont découvert Black M par le biais de ses collaborations avec Kids United. 

Le vétéran qui n’a pas déposé l’arme de paix : Oxmo Puccino

Concentré depuis une bonne douzaine d’années à explorer les possibilités offertes par la chanson française, le jazz, et d’autres genres musicaux, Oxmo Puccino semble avoir retrouvé ces derniers temps le goût du rap pur et dur. Que ce soit par le biais de collaborations (Titi Parisien avec Seth Gueko et Nekfeu, Entre les lignes avec Kohndo) ou directement en solo (Peuvent pas), l’auteur de L’amour Est Mort a livré épisodiquement quelques couplets rappelant à ses fans de la première heure -quelque peu décontenancés par son orientation artistique au cours de la décennie écoulée- qu’il n’avait rien perdu de ses qualités initiales, celles qui avaient fait de lui l’un des meilleurs lyricistes du game il y a vingt ans. Difficile tout de même d’anticiper le contenu de La Nuit du Réveil, dont la sortie est prévue le 6 septembre : si les premiers extraits laissent penser que l’on s’oriente donc vers un nouvel album plutôt rap, Ox’ a toujours eu l’habitude de prendre ses auditeurs à contre-pied. 

PLK, rendez-vous le 13 septembre ? 

Si l’annonce officielle se fait encore attendre, PLK a livré une série d’indices assez clairs laissant supposer une sortie d’album -ou de mixtape- ce 13 septembre. Au milieu de ces détails, la réception par certains auditeurs d’un faux billet représentant PLK et l’inscription 130919 laisse peu de doutes. Devenu une valeur sûre de son label, le panamabendéen poursuit donc son ascension : productif et ambitieux, il compte bien s’imposer comme l’une des nouvelles grandes têtes d’affiches du rap français. Le gros succès de son premier véritable album, Polak, disque de platine en 9 mois, représente-t-il l’apogée de la réussite de PLK, ou au contraire, est-ce une limite qu’il est capable de dépasser au cours des prochaines semaines ? L’accueil réservé à ce potentiel nouveau projet nous donnera quelques éléments de réponse. 

Les cagoulés de l’automne : Siboy et Kalash Criminel

Officiellement, aucun des deux n’a annoncé de projet pour la rentrée, même si une fausse tracklist et une fausse cover de Siboy ont circulé sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Deux ans après Spécial, le rappeur a toujours une critique acquise à sa cause, mais son actualité est restée limitée à quelques singles et de rares featurings. S’il est préférable de le voir prendre son temps pour livrer un nouvel album à la hauteur du premier, les fans s’interrogent, d’autant que sa sortie prochaine a été annoncée depuis le mois de janvier. Pourra-t-on découvrir Twapplife en septembre-octobre, ou faudra-t-il encore patienter ? 

Du côté de Sevran, Crimi a annoncé au mois de mai qu’il travaillait sur un deuxième album, avant de dévoiler il y a quelques jours qu’un Sauvagerie 3 avait été enregistré. Bien plus productif que son compère mulhousien, il est lui aussi au centre de rumeurs annonçant la sortie imminente d’un nouveau projet. Reste à savoir s’il viendra mettre un coup de pied dans la fourmilière des sorties de la rentrée, ou s’il prévoit plutôt d’attendre l’hiver pour débarquer cagoulé. 

JVLIVS Volume 2 ? 

En octobre dernier, pour son premier album post-Def Jam après dix-huit mois d’absence, Sch avait enchanté la critique avec un disque sombre et ultra-cinématographique, tout en s’assurant un excellent succès commercial, allant chercher le disque de platine. Il aurait donc été dommage de ne pas faire fructifier un peu plus un concept si efficace, et un Tome 2 semble avoir été mis sur les rails. Après un titre inédit en plein été, suivi par une ligne de vêtements, on peut donc s’attendre à voir l’auteur de A7 occuper le terrain à l’automne (nouvel album, deuxième partie du court-métrage “Absolu” ?), et plus précisément en octobre, si l’on se base sur les indices laissés sur les réseaux sociaux. 

Vald, un album avant Bercy

Devenu un véritable hitmaker avec des tubes comme Désaccordé en 2018 ou Élévation cet été, Vald est particulièrement attendu après le succès de Xeu, double-platine en huit mois l’an dernier. Dix-huit mois plus tard, il devrait livrer prochainement un troisième album, du moins si l’on en croit l’annonce faite en avril au Printemps de Bourges. Aucune date précise n’a été annoncée depuis : pas même une cover ou une tracklist à se mettre sous la dent pour patienter -il faut dire que le rappeur a été particulièrement occupé ces derniers mois, entre les featurings et les festivals. Un beau motif d’espoir laisse cependant à penser que l’annonce faite au printemps n’était pas une promesse en l’air : Vald sera à Bercy le 16 novembre, l’occasion idéale de défendre un nouvel album.