MENU
Accueil
Quand Orelsan envoyait ses prods à Booba et se faisait recaler
Écouter le direct
Booba x Orelsan - captures docu "Ne montre ça à personne" (Amazon)
Booba x Orelsan - captures docu "Ne montre ça à personne" (Amazon)

Quand Orelsan envoyait ses prods à Booba et se faisait recaler

Drôle d'anecdote découverte dans le documentaire "Ne montre jamais ça à personne" sur la vie et la carrière d'Orelsan.

Depuis ce vendredi 15 octobre, les abonnés d'Amazon Prime ont la chance d'en savoir beaucoup plus sur le phénomène Orelsan grâce à son petit frère Clément, qui avait commencé à le filmer presque tous les jours pendant des années, bien avant le succès etc.

Des prods pas "ouf"

Au fil de ces 6 épisodes, on découvre l'ascension d'Orel qui a connu bien des galères avant de percer et devenir la star de rap qu'il est aujourd'hui. Dès le premier épisode, le talent de Skread est mis en avant avec notamment une prod incroyable destinée à Booba qui deviendra donc le morceau Tallac sorti en 2003, sans doute l'une des meilleurs intros de l'histoire du rap français. Impressionné par son acolyte et voulant faire la même chose, Aurélien envoie également des prods au Duc, sauf que le résultat n'est pas la même... comme il le raconte : 

"Et pendant ce temps là, j'essayais de faire des prods. Booba avait écouté des prods à moi et il a dit à Skread : "les prods de ton gars, elles sont pas ouf. T'es plus obligé de me les faire écouter..."

Une anecdote qui n'a pas dû faire rire Orel à l'époque... complètement perdu sur ce qu'il voulait faire dans le rap.

Le Duc répond dans la foulée

Suite à notre tweet, B2O a répondu en parlant d’un bail « The Voice » en terminant pas un "sans rancune" qui a l'air plutôt sincère : 

Booba - story réponse pour Orelsan
Booba - story réponse pour Orelsan

Directement ou indirectement, Booba a quelque part influencé la carrière d'Orelsan, qui lui a fait comprendre que les prods c'était pas son truc et que les freestyles rap (après un concours Unkut raté) devaient être taffés plus rigoureusement. Sans ça, le petit Orel aurait peut être mis longtemps avant de trouver la solution pour percer... même si Skread et Ablaye auraient forcément trouvé une solution pour faire briller ce diamant brut.