MENU
Accueil
Quand les Psy 4 de la Rime braquaient le game avec Block Party
Écouter le direct
Psy4 de la Rime - session photo
Psy4 de la Rime - session photo

Quand les Psy 4 de la Rime braquaient le game avec Block Party

Il y a 20 ans, les Psy 4 De La Rime Soprano, Alonzo, Vincenzo et Sya Styles entraient dans le rap français par la grande porte avec leur premier album Block Party.

Décidément, entre Temps Mort de Booba, 113 Fout la merde du 113 et, spoiler alert, Quelque chose a survécu de Arsenik ou encore L’ombre sur la mesure de La Rumeur, nombreux sont les albums majeurs de rap français qui ont soufflé ou souffleront leur vingtième bougie plus tard en 2022. Qu'il s'agisse de classiques du genre, d'éternels projets sous-côtés ou de pièces musicales malheureusement tombées dans l'oubli, tous ces disques ont marqué l'histoire du hip-hop à leur manière. Dans le lot des élus ayant atteint le fameux « plus bel âge », nous n'avons bien sûr pas oublié Block Party, le premier album des Psy 4 De La Rime.

La relève du rap français

**L'histoire commence en 1995. La planète Mars ne le sait pas encore, mais elle s'apprête à vivre un nouvel avènement : celui de la Psykatra.** Il était une fois trois cousins originaires des Comores, Soprano, Alonzo, Vincenzo et de leur ami d'enfance Sya Styles. Amoureux de hip-hop depuis leur plus tendre jeunesse, les minots alors âgés entre treize et seize ans décident alors d'unir leurs forces musicales sous un premier nom : les Kids Dog Black (Abrégé en KDB).

Ensemble, ils feront leurs premières armes au micro lors des traditionnelles « guinguettes », ces fêtes de quartier marseillaises jusqu'à se montrer lors de premières parties de noms hip-hop bien connus comme les Sages Poètes de la Rue, la Fonky Family ou DJ Cut Killer. Au fil de ces expériences, ils deviendront rapidement les Psy 4 De La Rime.

Au grand dam des archéologues du rap français, il ne reste aujourd'hui de cette première formation que peu de traces. Mais comme souvent dans ce genre de cas, digger sur Youtube nous permet de déterrer quelques jolies pépites méconnues, à l'image des titres Je suis ce que je suis et Mon son est immortel. Clairement, à l'écoute de ces maquettes, la fougue de la jeunesse est présente et la synergie artistique du crew ne fait déjà aucun doute.

Leur alliance fonctionne si bien qu'elle ne manquera pas de taper dans l’œil des cadres du label Sad Hill Records dont DJ Kheops du groupe IAM, qui s'empressa de les faire poser sur plusieurs bandes originales et compilations du label. C'est ainsi qu'on les retrouve notamment sur la BO du film d'Akhenaton et Kamel Saleh, Comme un Aimant, ou encore sur Sad Hill Impact, le deuxième album de DJ Kheops avec d'autres cadors du rap marseillais de l'époque. Suite logique de ces collaborations successives, les Psy 4 seront signés sur le label historique d'AKH, 361 Records.

La succes story désormais enclenchée, il est temps pour eux de voir plus grand grâce à leur premier album, Block Party. Véritable classique du rap français, ce disque 100% artisanal a mis tout le monde d'accord à sa sortie et continue encore aujourd'hui de résonner dans la mémoire collective des fans du genre. Certifié disque d'or avec plus de 100 000 exemplaires vendus à une époque où le streaming n'existait pas encore, ce projet a non seulement fait kiffer ceux qui baignaient dans le hip-hop depuis longtemps, mais a aussi fait découvrir le rap à toute une génération.

Un braquage vocal

Les assidus de culture hip-hop le savent, le titre de cet album, "Block Party" fait référence au nom donné aux historiques fêtes de rue animées par des DJ, breakers, bboys, graffeurs, beatboxers et  MC en bas des bâtiments au cœur des ghettos noirs-américains. Le ghetto des Psy 4 à l'époque, ce n'est pas le Bronx, mais le Plan d'Aou, C'est cette cité historique au sommet des quartiers Nord de Marseille avec vue imprenable sur la mer qui les a vus grandir et s'épanouir. Mais ne vous fiez pas à cette description digne des plus belles cartes postales du sud de la France. Là-bas, c'est la galère. Comme dans beaucoup de quartiers de France, c'est là où les buildings et les espoirs se consument.

A l'heure où tout un tas de rappeurs français cherchent à obtenir la SACEM à Soprano, cet album est un bon moyen de se rappeler que lui et les siens, avant de percer et devenir des stars, ont comme beaucoup commencé en bas de l'échelle. Se battre comme des chiens faire des sacrifices, voilà ce qu'ont dû faire les Psy 4 pour surmonter la fatalité et survivre dans cette jungle hostile qu'est la cité phocéenne.

C'est justement le seum issu d'un quotidien garni de désillusions qui fait tout le sel de cet album. D'entrée de jeu, les Psy 4 plantent le décor et affirment leurs ambitions de conquérir le rap game, eux qui n'ont rien à perdre face à la réalité désolée de leur quartier. Face à une ville et un État qui ne cessent de les stigmatiser, Soprano, Alonzo et Vincenzo ont la dalle et déversent toute la rage qui les anime dans leurs raps. Pour exorciser leurs peines et faire valoir leurs revendications, ils n'ont pas de flingues, mais seulement leurs flows et leurs plumes.

Ceci dit, cet album n'est pas juste un manifeste en faveur de la réhabilitation des jeunes de quartiers, c'est aussi une déclaration d'amour au hip-hop. Car même si nos MC se servent du rap comme thérapie pour contrer la malédiction supposée de leur destin, ils cherchent avant tout à s'amuser dans la pure tradition des block parties new-yorkaise. Tour à tour, tantôt sur un ton vindicatif, egotrip ou mélancolique, ils cisaillent d'une technique déjà irréprochable leurs instrumentales majoritairement auto-produites. D'ailleurs, si Sya Styles a bien entendu concocté une grande partie des beats de l'album, celui du single phare Le son des bandits par exemple, est signé Sopra M'Baba,

Premier hit de la formation phocéenne, ce titre devenu culte symbolise à lui seul la rage revendicative des cousins marseillais. C'est aussi lui qui propulsera définitivement les Psy 4 de le Rime sur le devant de la scène rap nationale. A l'époque, Universal parle de leur musique comme d'un « rap engagé mais recherché , énervé mais pas insultant ». C'est ainsi qu'au sein du crew, les personnalités se démarquent : on a Soprano qui s'impose comme le technicien mélancolique du groupe, Alonzo quant à lui va apporter un côté plus nerveux et street à la formule et enfin Vincenzo, vient équilibrer l'ensemble avec une subtile touche de sagesse et de poésie.

Malgré l'amour du hip-hop qui déborde de ce disque et la passion brûlante dont font preuve nos trois MC et leur producteur, Block Party n'est malheureusement pas exempt de défauts. Des écueils imputables à la fougue de la jeunesse et au manque d'expérience qu'ils admettent d'ailleurs eux-mêmes sur le morceau Le son des Bandits. 20 ans plus tard, on ne peut pas vraiment leur en vouloir, surtout quand on connaît la carrière dorée qu'ils se sont tissés par la suite. Avec la réédition du projet sortie trois ans plus tard, leurs albums Enfants de la Lune (disque d'or), Les Cités d'Or (disque de platine) et 4eme Dimension (disque d'or) lâchés successivement, c'est peu dire qu'ils ont su brillamment corriger le tir.

Le retour fauché des Psy 4

L'aventure musicale de la Psykatra aurait pu continuer encore longtemps, mais le décès tragique de Sya Style survenu le 26 octobre 2015 des suites d'un cancer a malheureusement chamboulé tous les plans. Une fois le deuil fait, on aurait pu assister heureux à une reformation du groupe sur la scène du festival Marsatac en 2020, mais cette fois, c'est le covid qui a décidé de tout foutre en l'air. Pour apprécier les travaux les plus récents des Psy 4 De La Rime, il faudra malheureusement se contenter des quelques titres lâchés depuis leur dissolution. Ils sont au nombre de deux : Self Made Men sur l'album Yasuke d'IAM et 13 Marseille sur l'album La Rafale de Moubarak. De nos jours, si chacun des membres du groupe reste ouvert à une réunion nostalgique le moment venu, les plannings de chacun rendent la tâche particulièrement ardue.

Depuis pas mal d'années maintenant, Soprano et Alonzo bossent quasiment intégralement et chacun de leur côté sur leurs projets respectifs. Pour ce qui est de Vincenzo, s'il continue à distiller quelques couplets de temps en temps, notamment sur les derniers projets 13 Organisé, il n'a jamais donné suite à son unique album solo, La Matrice sorti en 2012. Pour l'heure, n'attendez pas de sa part un nouveau projet pour le moment. Il est plutôt focus à faire rayonner sa marque de sportswear Foot Korner et à commenter le foot sur ses réseaux sociaux.

Quand bien même l'âge d'or des Psy 4 de la Rime est aujourd'hui définitivement révolu, leurs fans de l'époque caressent toujours l'espoir d'assister un jour à un revival historique. En attendant, célébrer leur premier album, en plus de nous confronter à notre propre nostalgie, relevait surtout pour nous d'un devoir de mémoire. Pour la simple et bonne raison que si les artistes du groupe, Soprano et Alonzo notamment, se plaisent de temps en temps faire revivre certains des plus grands titres communs sur scène, leurs carrières ont tellement évolué que beaucoup au sein de leurs communautés ne connaissent même pas ou peu cette période de leur parcours. A votre tour alors de perpétrer l'héritage de ce classique, pour le bien de la culture hip-hop.