MENU
Accueil
Orelsan : "Suicide Social" en tendances Twitter suite au clip "L’odeur de l’essence"
Écouter le direct
Orelsan - capture clip animé Suicide Social + capture clip "L'odeur de l'essence"
Orelsan - capture clip animé Suicide Social + capture clip "L'odeur de l'essence"

Orelsan : "Suicide Social" en tendances Twitter suite au clip "L’odeur de l’essence"

Le retour d'Orelsan a fait énormément de bruit et les fans ont de suite fait des comparaisons avec son titre "Suicide Social" sorti en 2011.

Ce mercredi 17 novembre 2021, Orelsan a frappé un énorme coup avec le clip de L'odeur de l'essence, premier extrait choc de son nouvel album Civilisation prévu ce vendredi. 

Dans ce morceau qui a bluffé beaucoup de fans et pas que, le rappeur normand débite des ses punchlines avec comme thème principal : la critique de la société actuelle. Tout le monde en prend pour son grade : chefs d'entreprises, politiques... et Orel vise juste à chaque fois.

"Les jeux sont faits, tous nos leaders ont échoué, Ils s'ront détruits par la bête qu'ils ont créée ;  La confiance est morte en même temps qu'le respect   Qu'est c'qui nous gouverne? La peur et l'anxiété"

Retour en tendances

Quelques minutes après avoir découvert ce clip incroyable, les fans ont rapidement fait un parallèle avec le titre Suicide Social qui s'est rapidement retrouvé en tendances Twitter . 

Un parallèle pertinent ?

S_orti en 2011, c'est un morceau culte de la discographie d'Orel dans lequel il se met dans la peau d'un personnage qui crache sa haine sur toute la société : personne n'est épargné. _Sucide Social est d'ailleurs inspiré d'une scène géniale du film la 25ème heure de Spike Lee où Edward Norton s'en prend aux communautés new yorkaises. Certes, il y a des grosses ressemblances mais comme le dit très justement Genono dans son article 10 choses à retenir de "L’odeur de l’essence", il y a une différence fondamentale entre les deux titres : "cette fois-ci, Orelsan ne joue plus un rôle. Là où il appuyait volontairement sur bon nombre de clichés dans le texte de Suicide Social, il livre cette fois-ci l’expression directe de sa propre pensée, sans aucun détour et sans la moindre ambiguïté." 

Comme à chaque fois qu'il revient pour un nouvel album, Orelsan a réussi son coup en marquant les esprits et s'est permis de sortir un ovni qui ne ressemble à rien dans le paysage du rap français actuel. De quoi attendre sereinement l'album qui arrive dans nos oreilles dans quelques heures.