MENU
Accueil
Orelsan raconte son premier concert... raté
Écouter le direct
Orelsan - Victoires de la Musique 2019 (Thomas SAMSON - AFP)
Orelsan - Victoires de la Musique 2019 (Thomas SAMSON - AFP)

Orelsan raconte son premier concert... raté

Orelsan a raconté l'histoire de son premier concert qui a tourné au fiasco.

Ce vendredi 15 octobre sortira le documentaire Montre jamais ça à personne retraçant la carrière d'Orelsan. 

Une première compliquée...

Le rappeur et son frère Clément, le réalisateur de la série, étaient invités sur le plateau de Quotidien ce mercredi 13 octobre. L'occasion pour eux de répondre à des questions concernant le tournage et l'histoire de la série. On apprend que la série retracera la carrière d'Orelsan, de ses tout premiers concerts à maintenant.  Plus de 3 000 heures de rush ont été filmés par Clément, petit frère"fasciné" par ce que que faisait son frère et qui "voulait trainer avec ses potes".

Un autre anecdote assez marrante à été dévoilée lors de l'interview. Pour son premier concert à Paris, Orelsan avait oublié d'allumer son micro : "Le pire truc qui peut arriver est arrivé, le micro pas allumé je commence à rapper, on entend rien". Un évènement assez marquant, pour une première, qui aura au moins aidé l'artiste à apprendre de ses erreurs : "au moins maintenant je suis vacciné". Autre évènement amusant, s_es parents, présents dans la salle lors de ce même concert et peu habitués à le voir aussi énergique, se sont inquiétés pour sa santé : "Ils croient que je me drogue, tout simplement. Parce que je suis assez mou dans la vraie vie. Et ils me voient à fond dans le truc, ils se disent 'Mais qu'est-ce qu'il a pris ? Qu'est-ce qu'il se passe ?'."_

"Au début on n'y croit pas du tout"

6 épisodes seront consacrés aux 20 dernières années de l'artiste normand. On apprend d'ailleurs qu'au départ il ne prévoyait pas une tel carrière : "Dans le doc on voit qu'au début on n'y croit pas du tout". Dans un extrait de la série, le rappeur déclare même : "Le rap c'est un truc de jeune, je suis encore jeune, je serai encore jeune 5 ans - 7 ans et puis après je passerai à autre chose". En effet le jeune Aurélien ne se voyait pas faire long feu et anticipait déjà une autre carrière : "Je commençais à bien kiffé mon taff dans l'hôtellerie et je commençais à me renseigné sur les équivalence, j'avais pour projet de partir en chine bosser dans l'hôtellerie".

On a désormais hâte d'être au 15 octobre pour découvrir encore plus d'anecdotes incroyables sur la carrière d'Orel.