MENU
Accueil
Nekfeu, Roméo Elvis et Migos ont retourné le festival Lollapalooza à Paris
Écouter le direct
Roméo Elvis x Nekfeu x Quavo (Mouv')
Roméo Elvis x Nekfeu x Quavo (Mouv') ©AFP

Nekfeu, Roméo Elvis et Migos ont retourné le festival Lollapalooza à Paris

Un dimanche 21 juillet qui sonnait très rap sur le festival Lollapalooza, on y était et on vous raconte.

Ce weekend du 20 et 21 juillet se tenait le festival Lollapalooza à L'Hippodrome de Longchamp à Paris, avec un line up de folie et notamment des rappeurs de haut standing : Orelsan, S. Pri Noir, Roméo Elvis, Migos, Nekfeu...

Le premier jour, Orelsan avait posé les bases avec un show comme à chaque fois impeccable, nous voilà donc le deuxième jour avec une programmation très orientée rap qui fait vraiment saliver. 

Roméo Elvis, bête de scène

Après un très bon concert d'S.Pri Noir très tôt dans l'après midi, les choses sérieuses ont commencé à partir de 17h30 avec Roméo Elvis, véritable bête de scène, qui pourrait réussir à faire turn up ta grand-mère. Accompagné par son groupe de musiciens, le rappeur belge a débarqué sur le titre éponyme de son dernier album Chocolat, puis il a enchaîné avec son énergie débordante Drôle de Question qu'il a joué lui-même à la guitare. On a eu ensuite droit à l’enivrant Parano avec un Roméo complètement possédé. Il fait déjà très chaud et pour calmer les esprits rien de mieux que la petite douceur J'ai Vu ft Angèle (qui n'était malheureusement pas là). Le sourire aux lèvres, Lil Iencli (comme il se surnommait avec humour sur Twitter) a balancé Soleil, un hymne à l'amour dédié à sa copine Lenita, devant un public conquis.

Comme il aime bien finir, non pas en douceur, mais avec du gros turn, pogo... Roméo s'est fait plaisir avec le combo 3 Etoiles, Bruxelles Arrive et bien sûr Malade repris en chœur par toute la foule du festival. En disant au revoir, le rappeur belge a lâché un énorme : "désolé pour les autres artistes que j'ai flingués à ce festival, car je suis le meilleur sur scène... non je rigole".

Migos, un bon show à l'américaine

2 heures plus tard, le public parisien (pas vraiment, puisque au moins la moitié des gens sont des étrangers) avait rendez-vous avec le trio Superstar d'Atlanta Migos et comme prévu l'ambiance était folle. Offset, Quavo et Takeoff ont livré un show efficace avec une grosse dizaine de titres, on a eu le droit qu'à des gros tubes. T-Shirt, Walk It Like I Talk It, Bad and Boujee, Pure Water__... Bref, la grosse régalade ! 

Nekfeu, le patron joue à domicile

Pour clôturer le festival de la meilleure des manières, Lollapalooza avait décidé de miser sur l'un des patrons du rap français : Nekfeu, qui explose tout en ce moment avec son dernier album Les Etoiles Vagabondes : Expansion. Le Fennec était déjà présent à l'édition 2018 et il remet ça cette année pour les plus grand bonheur de ses fans.

C'est avec l'intro de son film Les Etoiles Vagabondes projeté sur les deux écrans, que Nekfeu est arrivé sur scène avec Doums en backeur sur la dinguerie Cheum, suivi de Mauvaise Graine et Avis de tempête. Le ton est donné. Tellement refait de jouer à domicile, Ken a invité ses potes du S-Crew pour mettre encore plus le bordel. Ambiance survoltée, public déchaîné... le rappeur de l'Entourage envoie encore plus du lourd avec Martin Eden, l'intro de l'album Feu. Aïe Aïe Aïe.

Y'a que quand j'suis premier, que j'reste à ma place

Comme prévu, le Fennec a joué pas mal de nouveaux titres de son dernier album dont le mélancolique Elle Pleut, De mes Cendres, le violent Sous les Nuages...

Vous en voulez encore ? S.Pri Noir qui avait fait le show en solo quelques heures avant, remonte sur scène pour chanter avec son pote le tubesque Ma Dope devant un public en délire qui connait évidemment par cœur le refrain. Autre moment mémorable du concert, quand Nekfeu a joué J'Aurais pas Du avec son S-Crew et qu'ils on sauté dans le public avec des boules gonflables. Bon délire !

Il est 23h50, le show et le festival se terminent en beauté avec une performance qui a mis tout le monde d'accord.

Cette édition 2019 de Lollapalooza a été largement à la hauteur du gros line up sélectionné et clairement les rappeurs présents ont bien  fait monter la température sur Paris avec des shows ultra bouillants. D'après les experts, ça serait même l'une des causes de la canicule qui va sévir sur la France cette semaine. 

Allez, on se dit à l'année prochaine !