MENU
Accueil
Maes a fait supprimer des plateformes un titre qu'il a écrit pour Wejdene
Écouter le direct
Maes et Wejdene - (photos : DR)
Maes et Wejdene - (photos : DR)

Maes a fait supprimer des plateformes un titre qu'il a écrit pour Wejdene

Suite à des propos jugés déplacés tenus par Feneu, Maes n'a pas hésité à réagir en supprimant un titre écrit pour Wejdene de toutes les plateformes de streaming.

Si vous n'aviez pas suivi les derniers clashs du rap game français, il y a une polémique qui a réveillé la colère de plusieurs internautes, et surtout de certains rappeurs. C'est le cas de Maes, qui s'est indigné comme beaucoup d'autres des propos et comportements dénigrants à l'encontre de la communauté marocaine. 

A commencer par Brahim Boulel, Hedi Bouchenafa et Zbarbooking après la publication d’une vidéo dans laquelle, sous couvert d’humour, ils dénigraient le peuple marocain alors même qu’ils se trouvaient en vacances au Maroc. Dans un second temps, le producteur Feuneu, a tenu des propos inconsidérés lors d'une interview pour le média Yard, au sujet du Maroc et plus précisément des Marocain.es. Des propos que Maes n'a pas apprécié, lui-même originaire de ce pays.

Aux grands maux, les grands moyens 

Face à la polémique, Maes qui s'est d'abord exprimé sur ses réseaux sociaux via des stories Instagram, a informé avoir pris une décision radicale. En effet, le rappeur originaire de Sevran a décidé de retirer sans discuter un titre qu'il avait écrit pour la protégée de Feneu, Wejdene. Le morceau intitulé Indifférente, n'est donc plus accessible et ce sur toutes les plateformes puisqu'il a tout simplement été retiré. Voici ce qu'on pouvait lire dans la story de Maes : "Après, les propos tenus par Feuneu lors de son itw avec Yard, j'ai fait supprimer le titre "indifférente" que j'ai écrit et composé avec Bersa pour Wejdene. Il n'est plus disponible à ce jour."

Extrait d'une story Instagram de Maes ( capture Instagram)
Extrait d'une story Instagram de Maes ( capture Instagram)

Si certains ont pu juger la réaction de Maes disproportionnée, d'autres l'ont encouragé pour avoir tenu tête face à ce qui a été considéré comme un manque de respect et de considération face à la communauté marocaine. Cela servira probablement de leçon sur la valeur et le poids des mots qu'il faut parfois savoir choisir avec justesse et mesure.