MENU
Accueil
LIM tacle la nouvelle génération : "on est loin de notre époque, les morceaux ne sont plus engagés"
Écouter le direct
LIM - Capture d'écran de son interview chez Dem's Média (Dem's Média/Dem Ulrick/Thomas R.)
LIM - Capture d'écran de son interview chez Dem's Média (Dem's Média/Dem Ulrick/Thomas R.)

LIM tacle la nouvelle génération : "on est loin de notre époque, les morceaux ne sont plus engagés"

En interview pour DEM'S Média, LIM s'est exprimé sur la nouvelle génération ... et tout le monde ramasse.

Le plus street des vétérans du rap français vient de remettre les pendules à l'heure. Dans une interview accordée au média Dem's Média, le rappeur parisien LIM s'est exprimé sur sa vision actuelle du rap et sur la nouvelle génération. Et comme d'habitude, l'ancien a répondu aux questions avec le coeur, et sans langue de bois.

"C'est pas ma came"

Ce n'est pas vraiment un secret : LIM n'a jamais été un grand fan de rap français. Son truc, c'est plutôt "Le raï" comme le rappelle l'ancien. Mais en tant que rappeur, il a bien un avis sur la génération actuelle et les différents styles qui sont venus récemment enrichir le rap FR. "C'est pas du tout mon délire" explique t-il d'entrée, "prendre un son de dance-machine, à l'époque pour ceux qui s'en souviennent, et mettre dessus une mélodie du Club Dorothée.__.. pour moi c'est pas ça le rap" tacle LIM, "c'est comme tourner des clips en Ferrari et renter chez soi en bus ... il y a un problème" s'amuse t-il. "C'est un truc qui est fait pour retranscrire nos vies et de faire passer des messages, etc ... On va dire que le rap, c'était la musique de la chiennetée alors qu'aujourd'hui on dirait qu'ils sont tous blindés".

Pas aigri pour autant

Si tonton LIM a bien deux trois comptes à régler avec la nouvelle génération, il n'est pas aigri pour autant : "Malgré tout ça, il y en a qui chantent bien la chienneté__, je les félicite !" reconnait le rappeur de Pont-de-Sèvres. 

Mais il est clair et net, le rap : "C'est surtout une musique de débrouillard. Pas forcément de pauvre__. Mais c'est pour ceux qui ont quelque chose à revendiquer". L'interprète de Je ne regrette pas parle également des changements apportés dans l'industrie par l'arrivée du streaming. "Tout le monde triche" rigole l'ancien. 

Il regrette également que la plupart des rappeurs aujourd'hui se laissent séduire par l'appel des maisons de disques : "il n'y a plus trop d'indépendants, tout le monde signe en majors__, en maison de disque ..." explique t-il. Improvisateur et freestyleur d'exception, LIM n'aime pas non plus la nouvelle mode des freestyles pré-enregistrés : "C'est pas des vrais Freestyles" explique t-il "c'est des Freestyle 2.0 ..."

Toujours là !

Même si il critique sans langue de bois l'évolution récente du peu-ra, LIM semble toujours aussi passionné par cette discipline qui a accompagnée sa vie. "Je trouve ça triste mais bon ..." résume l'ancien qui reviendra très bientôt, avec un projet mi-mai. On vous tiendra informés de l'actualité d'LIM sur mouv.fr !