MENU
Accueil
Le gouvernement lance une plateforme pour aider les jeunes à trouver un emploi, une formation…
Écouter le direct
 Le site : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides - Capture d'écran du visuel promo
Le site : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides - Capture d'écran du visuel promo

Le gouvernement lance une plateforme pour aider les jeunes à trouver un emploi, une formation…

Pour aider les jeunes qui se lancent dans la vie active, le gouvernement français vient de déployer la plateforme "La boussole" sur le site internet "1 jeune 1 solution".

Le Premier ministre Jean Castex vient de présenter ce mardi à Angers une plateforme destinée aux jeunes français qui se lancent dans la vie active. Le but de cet outil est simple : calculer et générer le plan des aides auxquelles les jeunes citoyens français ont droit en condition de leur situation. Le principe de ce dispositif a été énoncé à la mi-février. Selon le gouvernement, il doit permettre "d'avoir une estimation des aides auxquelles les jeunes peuvent prétendre", notamment les bourses universitaires ou les aides au logement.

"La Boussole"

"il doit permettre d'inverser le réflexe : désormais, le jeune nous dit qui il est et on lui dit comment on peut l'aider", a expliqué à l'AFP la Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement et députée de Loire-Atlantique, Sarah El Haïry. En déplacement à Angers, Jean Castex devrait s'exprimer sur cette nouvelle plateforme en début d'après-midi selon France 3. Il s'adresse "aux étudiants, aux jeunes en recherche d'emploi ou certains plus éloignés de l'activité professionnelle" et propose des offres d'emplois et d'alternance ainsi que des stages.

Exemple d'une simulation sur https://www.1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides - Capture d'écran
Exemple d'une simulation sur https://www.1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides - Capture d'écran

Dialogue avec les jeunes : le gouvernement essaye des trucs

Récemment, le gouvernement français avait essayé de dépoussiérer sa communication vis à vis des jeunes. Mais à cause d'une certaine maladresse dans le choix des représentants des étudiants lors d'un coup de com' organisé par l'Elysée, le hashtag #etudiantspasinfluenceurs avait fait son apparition.