MENU
Accueil
"Le Classico Organisé" : une réussite collective extraordinaire signée Jul
Écouter le direct
"Classico Organisé" - capture clip
"Classico Organisé" - capture clip

"Le Classico Organisé" : une réussite collective extraordinaire signée Jul

En réunissant 157 artistes de Marseille et Paris sur le "Classico Organisé", Jul peut être fier d’avoir une nouvelle fois marqué l’histoire du rap français, comme personne avant lui.

Voilà plus de trente ans que l’Histoire du rap français s’écrit de manière continue et ininterrompue. Quand bien même ceux qui vibrent pour cette musique depuis toutes ces années ont vécu des moments de musique mémorables, vu passer une pléthore d’artistes de talent et vu naître une flopée de classiques, ils savent que les révolutions musicales ne sont pas si courantes. On ne peut alors qu’être heureux et reconnaissant d’être en vie lorsqu’une d’entre elles se déroule sous nos yeux. Le Classico Organisé de Jul en est un parfait exemple. De par son ampleur et ce qu’il représente, soyez sûr que ce projet restera à jamais gravé en lettres d’or et de platine dans les livres d’Histoire du rap. Mais comme Rome, le J n’a pas fait sa révolution collective en un jour.

Grâce à un sens de la formule unique et rafraîchissant, celui qu’on appelle l’OVNI a d’abord redéfini à lui seul les codes du rap français contemporain. Autant aimé que détesté pour ça, il a choisi de tracer sa route avec sa team en faisant fi des haters. Résultat, en à peine plus de sept ans d’activité, il a braqué le game en claquette survet jusqu’à devenir l’un des artistes les plus influents du rap FR. De nos jours, il s’est imposé comme le plus gros vendeur de l’histoire de la musique française et n’en finit plus d’exploser tous les records. Après avoir tout raflé en solo, il était temps pour lui de rentrer dans une nouvelle dimension : celle du collectif. C’est ainsi que naquit le projet 13 Organisé.

13 Organisé, à jamais les premiers

Tout commença le 15 août 2020. L’été battait son plein et la planète rap s’est fissurée avec la sortie de Bande Organisée. Sous l’impulsion du J et pour la première fois depuis longtemps, la scène rap marseillaise a uni ses forces pour braquer le rap français. Ce single déjà exceptionnel en lui-même affichait une ambition encore plus grande : celui d’ouvrir la voie à 13 Organisé, un projet collectif 100 % marseillais réunissant 50 rappeurs de toutes les générations. Historique tant depuis les Chroniques de Mars initiées par IAM en 1998 et 2007, jamais plus le rap marseillais n’avait rappé sous la même bannière. De même, aucun projet rap collectif dans l’histoire du rap FR n’avait à ce jour réuni autant de MC.

Évidemment, la mayonnaise a pris de suite et le projet a explosé tous les records à sa sortie. Bande Organisée déjà : le single a été streamé sept millions de fois en quatre jours ce qui lui a valu de rentrer directement dans le Top 100 mondial de Spotify. Le titre est également devenu le single de platine et de diamant le plus rapide de l'histoire de la musique française avec une certification platine obtenue en seulement 25 jours et 38 pour le diamant. En plus d’avoir cumulé plus de 50 millions d’écoutes en un mois et une semaine, Bande Organisée est aussi devenu le titre de rap français ayant atteint le plus rapidement les 100 millions de vues sur YouTube.

Bref, on ne va pas énumérer tous les records de ce hit, retenez seulement qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, il est encore le triple single de diamant le plus rapide de l’histoire du rap français et son clip cumule plus de 356 millions de vues. Concernant l’album, il s’est écoulé à 36 305 exemplaires en première semaine et a été certifié disque d’or en 13 jours et platine moins de 40 jours plus tard.

Et puisque les légendes s’accompagnent toujours de belles histoires, souvenez-vous. Le jour de l’obtention du disque d’or, le collectif entier s’était réuni au Parc Chanot de Marseille pour y tourner un clip légendaire : celui du titre bonus de 13 Organisé. Là encore, Jul a vu les choses en grand puisque avec ce freestyle, il a signé le morceau le plus long de l’Histoire du rap français avec 50 artistes à l’affiche pour une leçon de kickage de 26 minutes au total. C’était il y a plus d’un an, on était présent sur place et c’était complètement fou.

À l’époque, tout le monde s’accordait à dire que seul le J était capable de fédérer autant de monde sur un seul et même projet. C’est incontestable, mais l’équipe de 13 Organisé savait-elle à ce moment-là que Jul en était en réalité qu’à la première étape de son plan ? Dans sa tête, tout était clair : après le raz-de-marée bleu et blanc de 13 Organisé, la vague marseillaise devait et allait monter jusqu’à Paris.

Le Classico Organisé : rêver plus grand

"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé", disaient SCH et Kofs dans Bande Organisée. Cette punchline désormais incontournable et reprise en masse par le peuple marseillais cristallisait une fois de plus la rivalité historique et footballistique qui existe entre la citée phocéenne et Paname. C’est là que Jul a encore une fois eu une idée de génie : rassembler les scènes rap de Marseille, Paris et sa banlieue sur un seul et même projet, toutes générations confondues. Le nom de cette nouvelle bombe était tout trouvé, Le Classico Organisé.

Dans une interview avec Brut sur le tournage du clip du premier single Loi de La Calle, Jul déclarait : "C’est une idée qui m’est venue comme ça sur un coup de tête, le projet s’est fait en deux mois et mon ambition, c’était d’unir tout le monde". Même dans nos rêves les plus fous, on n’osait pas l’imaginer, mais Jul l’a fait.

Et histoire de faire encore plus fort dans les symboles, le J a même profité du véritable Classico entre l’OM et le PSG pour annoncer la tracklist de son projet avec la composition de son équipe marseillaise et parisienne. Aussi incroyable que ça puisse paraître, il nous a concocté un triple album de 30 titres, porté par un casting complètement ahurissant de 157 artistes. D’une durée musicale de 2h56, le Classico est déjà certifié comme étant l’album le plus long et massif de l’histoire du rap français.

Parmi les MC retenus sur la feuille de match, on trouve évidemment Jul en capitaine, mais aussi SCH, Soso Maness, Naps, les Psy 4 de La Rime, la Fonky Family, l'Algérino, Kofs, Oxmo Puccino, Arsenik, Sniper, Lacrim, Mister You, Rohff, Youssoupha, Gims, Fianso, le 113, Koba LaD, Bosh, Alkapote, PLK entre autres. La prouesse du J de réunir autant de rappeurs issus de villes différentes dans un délai aussi serré est d’autant plus à saluer qu’elle n’a pas dû être facile à réaliser. Fianso qui n’a jamais caché les difficultés qu’il a eues à rassembler la quarantaine d'artistes de son projet 93 Empire peut en témoigner.

Avant même la publication officielle des chiffres de première semaine, on sait déjà que le Classico Organisé figurera dans le livre des records. Déjà parce que le premier single du projet, Loi de la Calle, qui réunit Lacrim, Alonzo, Mister You, JuL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano et DA Uzi s’est hissé à la première place du top single à sa sortie et a fait deux fois mieux que Bande Organisée à son lancement avec plus de 521 000 streams en 24h sur Spotify. A son tour, le clip du second single, « Le Classico Organisé » avec Jul, PLK, Koba La D, SCH, Gazo, Soso Maness, Kofs, Guy2bezbar et Naps a atteint le million de vues en seulement 8 heures et a dépassé les 3 millions en 24 heures. A cela s’ajoute les 4 millions de streams du morceau sur Spotify uniquement.

Clairement, ceux qui avaient décidé de sortir leur projet ce vendredi 5 novembre 2021 ont dû s’en mordre les doigts tant l’armada Marseille / Paris a attiré toute l’attention. Tout le monde sauf Niska qui, bien qu’absent du Classico, peut se vanter d’avoir survolé le raz-de-marée rouge, bleu et blanc avec son projet Le Monde est Méchant.

Évidemment, il faudra attendre encore un peu pour estimer l’impact commercial de ce triple album, mais tel que c’est parti, le Classico est promis à un destin similaire à celui de 13 Organisé dans les charts. On est d’accord, les chiffres, c’est bien beau, mais qu’en est-il de la substance de ce projet historique ? Rencontre rap victorieuse ou match fade et oubliable ?

Pari réussi pour Jul

On le sait, le signe du J est fédérateur. C’est ainsi que tout ce beau monde s’est rassemblé avec un seul objectif : rapper, kicker, kiffer et faire briller ensemble les deux plus grandes villes de France sur la carte du rap français. Avec huit ou neuf artistes en moyenne sur chaque son, le projet apparaît comme un pur exercice rapologique sans fioriture. Le but recherché ici n’est pas de raconter des histoires, ni de toucher les cœurs avec des textes poignants, mais bien de rapper dignement en l’honneur de l’union des deux villes représentées.

A l’instar du premier opus 100 % marseillais et comme l’illustrent bien les deux singles promotionnels, les vibes du Classico Organisé oscillent entre productions sombres taillées pour la rue et d’autres sons plus festifs et chauds « type Jul ».

Comme l’a expliqué La Machine au micro de Brut, l’idée derrière ce projet était de sélectionner les artistes et de les assembler non pas en fonction de leur renommée ou degré de prestige, mais selon leurs affinités avec les différentes instrus. Ainsi donc, chaque morceau se présente comme un immense posse cut sur lequel des MC de toutes les générations sont choisis sur-mesure pour se faire la passe et donner du spectacle à l’auditeur. Ce qui est beau dans tout ça, c’est que tous ces compétiteurs dans l’âme parviennent chacun à briller individuellement sans avoir à écraser les autres.

Voilà pourquoi, même s’il est évident que chacun aura ses morceaux préférés dans le lot, il est inutile de chercher à déterminer quelle ville a les meilleurs rappeurs ou qui a signé le meilleur couplet. Vous pouvez le faire, mais ce n’est clairement pas la confrontation que Jul a souhaité mettre en avant. Voyez plutôt ce Classico Organisé comme une grande block party qui exalte les valeurs positives du hip-hop. Un projet sur lequel des artistes se sont rassemblés dans la simple optique de kiffer en donnant le meilleur d’eux-mêmes.

L’ambiance y est tellement bon enfant qu’en dépit des nombreuses punchlines mémorables de l’ensemble, la rivalité Marseille / Paris n’est finalement jamais réellement exploitée. Même si dans un peu esprit hip-hop, on aurait tous kiffé un « crew battle » ultime entre la Team Marseille et la Team Paris, Jul a préféré jouer la carte de l’union plutôt que d’attiser les divisions. Un beau message qui rappelle que c’est bel et bien main dans la main que Paris et Marseille sont capables des plus belles choses.

La question que tout le monde se pose alors : après avoir concrétisé un projet d’une telle envergure et réussi l’un des plus beaux coups de sa carrière, quel sera le prochain défi que s’imposera Jul ? Après avoir remis Marseille au sommet du rap français puis fait la passe à ses potes de Paris dans ce Classico d’anthologie, tentera-t-il de prolonger l’expérience avec d’autres villes de France ? Et quitte à rêver, pourquoi ne pas imaginer un concert géant au Stade de France avec tous les artistes du Classico Organisé ? L’idée est folle et rien que d’y penser, on a tous des étoiles dans les yeux. Dans l’espoir que ce moment arrive un jour, il ne nous reste plus qu’à prier la Bonne Mère jusqu’à la Tour Eiffel.