MENU
Accueil
Laylow s'est-il inspiré d'Eminem pour son court-métrage ?
Écouter le direct
à gauche : capture d'écran du clip Stan d'Eminem / à droite : capture d'écran de Mr. Anderson de Laylow
à gauche : capture d'écran du clip Stan d'Eminem / à droite : capture d'écran de Mr. Anderson de Laylow

Laylow s'est-il inspiré d'Eminem pour son court-métrage ?

Le court métrage de Laylow a comme des petits airs du clip "Stan".

Le court-métrage de Laylow, L'Etrange Histoire de Mr. Anderson, est sorti le 4 juin dernier. Ce petit bijou de 22 minutes produit par Osman Mercan et Makina, la société de production de Laylow a propulsé le rappeur dans l'univers du 7ème art. 

Le toulousain a mis en avant son charisme face à la caméra et nous emporte dans son histoire cyberpunk. Le décor rétro-futuriste et l'ambiance sombre rappelle la patte de Laylow. Au programme : grosses voitures, acteurs fascinants, forêt flippante et synthés hypnotiques. C'est au son d'une voix-off bien grave que l'on plonge dans une discussion entre Laylow et Mr. Anderson, son alter ego. La référence au monde parallèle de Matrix est bien présente : Mr. Anderson est le vrai nom du personnage principal de la saga, Neo. Ici, on découvre le rappeur dans une longue réflexion philosophique sur le destin et son indépendance personnelle. 

Un clin d'œil au clip "Stan" d'Eminem ?

Si l'on voit clairement que Matrix a inspiré Laylow et son équipe, d'autres détails du court-métrage n'ont pas échappé à l'œil affuté des internautes. Certains ont trouvé une ressemblance entre les plans du court-métrage de Laylow et des extraits du clip Stan d'Eminem. C'est vrai que maintenant qu'on a vu la comparaison, on ressent une petite inspiration : même atmosphère pesante, une prise de vue en plongée sur le carrelage de la salle de bain, gros plan sur les visages des personnages. Sans oublier le jeu de rôle de deux hommes en pleine crise existentielle devant le miroir. Laylow prouve encore une fois que sa créativité est sans limite et qu'il s'inspire à sa sauce (sans copier évidemment), de tous les grands classiques de la culture pour créer son propre univers. Même si les scènes devant les miroirs sont monnaie courante dans les clips et surtout les films.