MENU
Accueil
Quand la Sexion d’assaut se lance en solo : retour sur les carrières de Gims, Black M, Maska...
Écouter le direct
La Sexion d'assaut - (photo : Fifou)
La Sexion d'assaut - (photo : Fifou)

Quand la Sexion d’assaut se lance en solo : retour sur les carrières de Gims, Black M, Maska...

Maska publie ce vendredi son 5ème projet. L’occasion de revenir sur les différentes carrières solo des membres de la Sexion d’Assaut, en attendant la reformation du groupe sur scène.

Cinquième projet solo de Maska, Etoile de Jour Vol.1 devrait permettre aux fans de la Sexion d’Assaut de patienter en attendant la reformation du groupe. Annoncée depuis des mois, celle-ci se fera sur scène le 1er juillet, avec la première date d’une tournée qui passera par la U-Arena en septembre - si la situation sanitaire le permet, rien n’est gagné. Pour rappel, le dernier album de la Sexion, L’Apogée, est sorti en 2012. 

Depuis, les différents membres du groupe ont connu des destinées diverses. Gims est resté aux sommets des charts, Black M a connu des hauts et des bas, Lefa a su se stabiliser, certains n’ont pas réussi à décoller en solo, d’autres ont simplement été moins productifs. Au total, les rappeurs de la Sexion d’Assaut ont publié une trentaine de projets en solo depuis L’Apogée. 

Lefa 

Projets publiés depuis L’Apogée : Monsieur Fall (2016), #TMCP (2016), Visionnaire (2017), 3 du mat’ (2018), Next album est dans mon phone (2019), FAME (2019), FAMOUS (2020)

Après une retraite musicale entre 2012 et 2015, Lefa a fini par revenir dans le rap en 2016. S’il n’a jamais atteint les scores faramineux de la Sexion d’Assaut, il a su stabiliser sa carrière solo et s’installer durablement. Très productif, il a enchaîné sept projets en quatre ans, avec des scores franchement honorables pour un profil aussi discret que le sien (3 disques d’or). Surtout, là où Gims et Black M ont produit des albums clivants, Lefa a su convaincre la critique tout en livrant des projets suffisamment originaux. 

Barack Adama 

Projets publiés depuis L’Apogée : La propagande saison 1 (2017), La propagande saison 2 (2017), A la Barack (2018-2019), Libertad Chapitre 1 (2020), Libertad Chapitre 2 (2020), Libertad Chapitre 3 (2020)

Comme Lefa, Barack Adama a choisi de mettre sa carrière en pause après l’aventure collective. Pendant cette période, il multiplie les casquettes : ghostwritter, directeur artistique, investisseur… Son retour en solo à partir de 2016 est contrasté : insuffisamment exposé dans les médias malgré le soutien de ses collègues, il ne parvient pas à dépasser un certain plafond de verre.  Il reste malgré tout l’un des membres les plus productifs de la Sexion d’Assaut, et ses performances sur le prochain album de la Sexion d’Assaut intitulé Le Retour des Rois sont particulièrement attendues. 

Gims

Projets publiés depuis L’Apogée : Subliminal (2013) ; Mon coeur avait raison (2015) ; Ceinture Noire (2018) ; Le Fléau (2020)

La réussite la plus évidente et incontestable : en moins de dix ans, il s’est imposé comme l’un des plus gros vendeurs de disques en France tous genres confondus. Fait exceptionnel, ses trois premiers albums solo sont tous certifiés disque de diamant. Le quatrième, publié le 4 décembre 2020, était déjà platine à Noël. Plus encore que pendant la période 2009-2012, Gims apparaît aujourd’hui comme la tête d’affiche absolue de la Sexion d’Assaut. Surtout, il est le seul qui n’a pas besoin du poids du groupe pour retrouver les fastes du début des années 2010. 

L.I.O Petrodollars

Seul projet publié depuis L’Apogée : Outre-Monde (2017) 

“Huitième membre” de la Sexion d’Assaut, homme de l’ombre, L.I.O Petrodollars est une figure centrale dans l’histoire du groupe. Étant donné son profil de personnage énigmatique dont on ne sait jamais trop s’il est actif dans le rap ou s’il se concentre sur d’autres activités, il ne s’est jamais réellement lancé en solo : une mixtape de remixs en 2011, un EP en 2017, et c’est tout. L.I.O Petrodollars n’est clairement pas un artiste qui avait vocation à faire carrière en solo, d’autant qu’il cultive -volontairement ou non- le mystère : en solo comme avec la Sexion d’Assaut, il ne dit rien de sa vie personnelle. 

Maska 

Projets publiés depuis L’Apogée : Espace-Temps (2014), Akhal Téké (2017), Préliminaires 1 (2018), Préliminaires 2 (2019), Etoile de Jour (2021)

Plutôt productif, Maska continue son petit bonhomme de chemin sans trop se poser de questions. Ghostwritter pour bon nombre de gros noms de l’industrie du disque (Kendji Girac, Zaho, Gims), il enchaine tranquillement les projets solo en parallèle. Comme Barack Adama, son audience reste limitée, mais Maska a le mérite de rester fidèle au style de rap qui l’a fait connaître et de ne pas forcer uniquement sur l’aura de son groupe. 

Black M

Projets publiés depuis L’Apogée : Les Yeux plus gros que le monde (2014) ; Éternel Insatisfait (2016) ; Il était une fois (2019)

Décrit par Barack Adama comme un véritable artiste de groupe plus qu’un artiste solo, Black M a été l’un des membres les plus touchés par la fin de l’aventure de la Sexion. Sa carrière solo est contrastée : son tout premier album solo a été un énorme carton (disque de diamant) ; le deuxième a réalisé des scores très solides (double-platine) mais forcément moins spectaculaires pour une tête d’affiche de son rang ; le troisième, en revanche, est considéré comme un échec commercial, puisqu’il n’est toujours pas disque d’or, quasiment dix-huit mois après sa sortie. Il a également dû composer entre-temps avec plusieurs polémiques malheureuses (Verdun, le floutage par W9 des t-shirts en soutien à Adama Traoré dans le clip de Je suis chez moi, etc). Son quatrième album solo, qui sera publié en plusieurs parties au cours des prochaines semaines, s’est déjà partiellement dévoilé à travers des titres comme Black Shady part.4 ou César. 

J.R O’Chrome et Doomams  

Seul projet publié depuis L’Apogée : Vendetta (2016)

J.R O’Chrome et Doomams sont les deux seuls membres de la Sexion d’Assaut à n’avoir publié aucun projet solo - à l’exception d’une mixtape rétrospective pour Doomams en 2012. Tous deux ont réuni leurs forces en 2016 le temps d’un projet 10 titres assez nerveux, et franchement intéressant dans sa proposition artistique : une mise à jour du rap des années 2000 qui rappelle les qualités de la Sexion d’Assaut de l’époque des Chroniques du 75 et de L’écrasement de tête.