MENU
Accueil
La playlist de Rugy avec Orelsan, La Fouine, Kekra... #SeulContreTous
Écouter le direct
La Fouine, Francois de Rugy et Kekra
La Fouine, Francois de Rugy et Kekra

La playlist de Rugy avec Orelsan, La Fouine, Kekra... #SeulContreTous

Parfois, la vie ne vous apporte que des coups durs. C’est aussi dans ces moments là que le rap remplit son rôle le plus important.

Depuis plusieurs semaines maintenant, François de Rugy doit se défendre face à des accusations qui salissent son honneur et qui l’ont forcé à démissionner de son poste de ministre. Comme tout le monde, c’est typiquement le genre d’injustice qui nous révolte. On lui a donc concocté une playlist adaptée qui, on l’espère, lui remontera le moral jusqu’à ce qu’il se remette en selle.

Gunplay - Power Circle

L’Histoire retiendra que toute cette affaire a commencé avec des photos de homard. Faudrait-il en avoir honte et se forcer à manger des produits bas de gamme juste pour flatter la plèbe ? Hors de question pour François, et hors de question également pour Gunplay. Sur le banger sobrement intitulé Power Circle (le cercle du pouvoir), le rappeur hurlait sans prévenir au milieu de son couplet « I'm at the round table, where your seat at ? Where your plate, where your lobster, where your sea bass? » (« je suis à la table ronde, toi ton siège est où ? Où est ton assiette, où est ton homard, où est ton loup de mer ? »). Faut pas se laisser emmerder dans la vie.

Jim Jones, Ron Browz, Juelz Santana - Pop Champagne

« En France, le modèle n'est pas la barre chocolatée de la ministre suédoise ». C’est la base, comme l’ont patiemment expliqué des membres de LREM aux intervieweurs à qui l’on n’a jamais appris que la curiosité est un vilain défaut. Le président de l’Assemblée Nationale ne peut pas se permettre de recevoir ses contacts avec des cadeaux dignes du dealer du quartier, soyons sérieux.

Alors le mot d’ordre doit être l’extravagance, le bling-bling, les bouteilles à 500€ et les sèches-cheveux à 300. Surtout quand le budget est pris en charge par l’État. Notre ami pourra se reconnaître dans le clip puisque Juelz Santana et Jim Jones font péter le champagne dans tous les sens, en versant volontairement partout mais n’en boivent jamais à l’image. Tout comme le pauvre ex-président de l’A.N qui était forcé de commander un nombre indécent de magnums alors que lui-même a précisé qu’il « n’aimait pas ça » et n’en buvait pas. En outre rappelons que Jim Jones et Juelz Santana appartiennent à un groupe qui s’appelle The Diplomats. Parfois la nature fait bien les choses.

La Fouine – Tombé pour elle

Dès le début, une photo a envenimé la situation au-delà de tout ce que le pauvre bougre pouvait imaginer. Il s’agit de l’image de sa propre femme, brandissant dans chaque main une bouteille de champagne au cours d’une soirée qui semble assez conviviale. Plutôt que de simplement se féliciter de voir une femme comblée par son mari malgré le stress du travail, on a préféré souligner.

En terme d’opinion publique c’est donc ça qui a été un des éléments déclencheurs de la chute de popularité du Dreyfus de 2019. Tout comme le répète le rappeur ci-dessus, François aussi, est tombé pour elle. Le single de La Fouine et Amel Bent est pile poil dans le thème.

Kekra – PJDTV

Si on en est là, c’est parce qu’à un moment, des gens se sont montrés indiscrets et beaucoup trop bavards. Comme le président l’a si bien résumé, on glisse vers une république de la délation, un monde cauchemardesque où les hauts fonctionnaires devraient se justifier à chaque fois qu’ils utilisent de l’argent public à des fins personnelles, voire garder la trace de leurs dépenses comme de vulgaires employés de bureau. Et ça, c’est uniquement la faute des balances. Ce sont elles qui sont la cible de ce morceau de Kekra, qui résume brillamment la situation et le ressentiment que doit éprouver Franckie : « pourquoi t'as poucav, grosse merde ? T'es passé de "mon frère" à "grosse merde" [...] Tu m'as poucav, tu m'as lance-ba ».

Oxmo Puccino - Avoir des potes

Oxmo l’a parfaitement rappé sur ce titre, rien n’est meilleur que l’amitié quand elle est solide. C’est dans les moments de tourmente que l’on réalise à quel point on peut compter sur certains proches qui vous soutiendront toujours, quoi qu’il arrive, sans jamais poser de questions, et, en l’occurrence, sans jamais y répondre non plus. Que ce soit le gouvernement, le Premier Ministre,  les 3/4 de la presse écrite ou télévisée, des éditorialistes, un philosophe éclairé et bien sûr le président, tous les plus fidèles potos de Frank ont répondu présent et se sont dressés comme un seul homme. Bref « j'ai rarement été seul devant des ennuis, que ce soit à 8 contre 1, pas de fuite, on finit unis ».

Cardi B – Press

Sur ce son Cardi règle ses comptes avec la presse en général, purement et simplement. Elle déteste notamment le traitement médiatique auquel elle a droit, estimant qu’on ne cherche qu’à créer des scandales autour de sa personne depuis qu’elle est devenue célèbre. L’allergique aux crustacés et au champagne le plus célèbre de France se trouve exactement dans la même situation et va forcément se reconnaître là-dedans. Il n’y a qu’à voir le plaisir sadique qu’ont eu certains médias à déterrer des tweets où il se réjouissait d’avoir mangé des araignées de mer, à rappeler que la pêche au homard est son hobby, qu’il avait pour coutume d’arroser ses victoires au champagne et que l’intolérance au homard n’existe tout simplement pas.

Sniper – Pris pour cible

« On est catalogués, coupables à chaque fois, mis à l'écart, fichés ou même montrés du doigt ». A-t-on vraiment besoin d’expliquer en quoi la situation dénoncée par Aketo, Tunisiano et Blacko est la même que celle de l’ancien ministre ? Dans les deux cas, ils sont victimes d’une stigmatisation particulièrement arbitraire : les uns sont des basanés de banlieue, l’autre est attaqué uniquement à cause de son nom de noble. Les uns sont arbitrairement associés à la délinquance, l’autre à la vie de château. Bref, c’est clairement des préjugés et de la discrimination caractérisée, mais ni les uns ni l’autre ne se laissent faire et ça, c’est un beau message d’espoir pour la jeunesse.

Gims – J’me tire

Face à un tel déferlement d’accusations graves, il faut parfois prendre un peu de recul et avoir le courage de s’enfuir. Démissionner et couper les ponts pendant quelques temps avec les postes à responsabilité, s’éloigner de la pression, pour mieux se retrouver, voire se ressourcer. Qui d’autre mieux que Gims pour mieux comprendre et illustrer cette situation et l’état d’esprit qui en découle ? C’était précisément le sujet de son tube J’me tire. Et on notera que comme de Rugy, Gims a perdu son titre officiel puisqu’il a dû renoncer à ce qu’on l’appelle Maître.

Intouchable – Jaloux

Lorsque la tempête s’est abattue sur celui qui n’avait pourtant rien à se reprocher, beaucoup se sont moqués de lui. Le français lambda s’est clairement retourné contre son bienfaiteur, ingrat qu’il est. Comment expliquer un tel rejet d’une classe politique à ce point irréprochable ? La jalousie, tout simplement. Et c’est un thème maintes et maintes fois exploré par le rap français. Comme l’homme politique, les MC’s d’Intouchable ont dû faire face, après leurs premiers succès, à la médiocrité des jaloux et leur ont dédié un morceau entier qui ne manquera pas de plaire à notre ami.

Assassin - L’Écologie : Sauvons la Planète !

Cloué au pilori, cette victime de la vindicte populaire s’est d’abord défendu sur RMC et il a tenu à rappeler sa nature profonde, celle d’un homme de conviction. Après avoir géré l’Assemblée, le bonhomme était jusqu’à mi-juillet ministre de la Transition écologique et solidaire. Tout comme Rockin’Squat en son temps, il est très concerné par la question et l’avenir de la Terre est au centre de ses préoccupations. La preuve, un jour il a laissé un mot pour demander comment on faisait pour éteindre une salle, histoire de ne pas gaspiller l’électricité. Le morceau d’Assassin le confortera dans son combat, et c’est tout ce qui compte.

Orelsan – Excuses ou mensonges

« J'ai juré sur ma vie, j'ai donné ma parole et puis j'ai tout détruit ». Certes, ici Orel parle du point de vue d’un homme qui a trahi la confiance de sa compagne, pas celle du contribuable. Cependant, c’est très proche dans l’attitude du fautif pris sur le fait. Si l’on prend la compagne en question pour la République française à laquelle l’écologiste voue un amour sans borne, on pourrait croire que c’est François qui a lui-même écrit le morceau. Surtout le passage « j'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité, j'ai des excuses tellement belles, tu voudras que je te trahisse pour les écouter ». C’est beau.

BONUS : De Rugy - Je n'aime pas ça (REMIX)

Enfin, grâce au coup de main du légendaire Khaled Freak, Ruggy Rugg a pu s’exprimer de lui-même et laisser libre court à sa fibre artistique. Son interprétation est susceptible de vous émouvoir jusqu’aux larmes, vous êtes prévenus.