MENU
Accueil
Josman : à la découverte de ses 23 personnalités dans "Split"
Écouter le direct
Cover de l'album "SPLIT" de Josman (photo : DR)
Cover de l'album "SPLIT" de Josman (photo : DR)

Josman : à la découverte de ses 23 personnalités dans "Split"

Qui dit vendredi, dit sorties musicales. Parmi le large panel de projets qui ont vu le jour ce 6 mars 2020, Josman a déposé "Split".

Josman dévoile aujourd'hui son nouvel album, Split. 23 titres, comme le nombre de personnalités du personnage principal du film de M. Night Shyamalan. On compte 5 featurings, et 5 titres qui ne sont pas inédits. Le projet présente donc des morceaux aux couleurs assez variées, mais Josman fait du Josman, avec ses thèmes de prédilections qui restent récurrents.

Josman nous fait part d'une grande partie de ses sentiments dans Split. On débute sur une ambiance triste, nostalgique, avant qu'il nous invite dans sa Petite Bulle, pour qu'il s'allume un un joint d'herbe et lâche prise. Un effet qui est temporaire, et lui offre une vérité Factice. Des pensées sombres resurgissent quand il est Seul, et Josman est donc de Mauvaise Humeur, avec Leto. Mais il survit à ces péripéties de la vie, un peu comme Bambi, et nous parle ensuite d'argent, de Feu.bi comme il dit.

Il invite d'ailleurs Seth Gueko sur Argent, Drogue & Sexe, puis Zed sur Bruce Wayne. Il aborde ensuite ses relations avec les femmes, un Lifestyle particulier, avec lesquelles il passe des nuits à Fleur d'Amour. Il gère un peu ses relations comme il l'entend avec les femmes à ce moment précis de l'album, avec des relations presque dénuées de sentiments. Josman parle après de la nécessité de travailler, d'aller au Bon.Char d'après son expression, et puis enchaîne avec B!tch en featuring avec Hamza. Ce titre aurait aussi pu s'appeler Argent, Drogue & Sexe d'ailleurs. En tout cas, il continue de fumer l'Illégale pour se calmer sur la suite du projet, avant de balancer Dégaine avec Chily, et son univers assez singulier. Sur Je Sais, il propose un morceau assez différent avec un beat aux sonorités afro, détonnant avec le reste de l'album, mais c'est manifestement le but de Split. Avec A Notre Âge, on le retrouve encore sur un délire différent, plus cloud, plus aérien. Il parle ensuite d'une manière différente de ses relations avec les femmes, puisque sa Babygirl lui manque. Il marque la fin de son album avec le titre STOP! avec une instru mettant en avant un bel air de piano, qui est assez calme.

Josman nous offre un beau projet, mais il est difficile de percevoir les 23 personnalités dont il a parlé sur les réseaux sociaux. Il parle encore très souvent d'argent, de femmes, et de weed, mais il l'apporte toujours d'une manière différente, et pour une raison inconnue, ça fonctionne à chaque fois. En tout cas, depuis 2015 et Echecs positifs, on en redemande. L'album est à découvrir ci-dessous :