MENU
Accueil
La Covid Playlist, volume 1 avec Doc Gynéco, Alpha Wann...
Écouter le direct
Alpha Wann - UMLA (DR)
Alpha Wann - UMLA (DR)

La Covid Playlist, volume 1 avec Doc Gynéco, Alpha Wann...

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Voici une sélection un peu spéciale de morceaux en rapport avec ce que l’on vit actuellement, pour le meilleur et pour le pire.

On vit une période assez unique, mais ce n’est pas pour ça qu’il faut laisser tomber les bonnes vieilles habitudes, surtout en ce qui concerne la musique. D’abord parce qu’on a la chance avec le rap d’avoir une musique ultra réactive vis à vis de l’actualité ; certains ont déjà sorti des morceaux entiers avec le Corona pour thématique principale, ce n’est pas la variété française qui peut en dire autant. Ensuite parce que même en extrapolant en fonction des titres et sujets de certains morceaux pré-existants, ça cadre parfaitement avec ce que l’on vit en ce moment. Enfin, parce que tous les prétextes sont bons pour découvrir ou redécouvrir des bons sons. C’est parti.

Ceux qui en parlent directement

Gmac Cash - Coronavirus

Le plus réactif. Fidèle à son slogan « King of comedy rap music makes you laugh », Gmac Cash est un rappeur comique qui est un habitué des vidéos virales (non, rien). Il a donc lancé dès le 15 mars un banger axé entièrement sur le thème du virus où il énumère ses mesures de prudence et de distanciation ; dans la vidéo on le voit aussi fuir les contacts humains, porter des masques et une combinaison isolante, etc. Mention spéciale au check du pied pour se saluer, plutôt astucieux comme technique.

Billie Merlish – Coronavirus

Le plus réactif côté francophone. Le mystérieux Billie Merlish (référence parodique à Billie Eilish, ça ne va pas plus loin), jusqu’ici inconnu au bataillon, a signé une sorte d’hymne de prévention anti virus. Le morceau est illustré par un clip assez perché où on a droit à un montage qui mêle des dessins, des consignes officielles niveau sanitaire, des photos de stars infectées (Tom Hanks, Idris Elba…), etc. Sur sa chaîne youtube créée tout récemment, on trouve juste en description un « J'y fais la musique pour aider les gens ». Pourquoi pas.

Ceux qui s’en rapprochent

Teddy Corona – La Pilule

Le membre de Street Lourd et de la Mafia K’1fry est un incontournable en cette période. Ce n’est bien sûr pas le plus célèbre des cainfris mafieux mais vous l’avez sûrement déjà vu faire les backs énergiques de Kery James sur scène, entendu sa voix rocailleuse faire les choeurs sur Thug Life, et lâcher ici et là des couplets sympatoches. Vu la situation, on opte en priorité pour La Pilule, en duo avec un certain Demon One.

Doc Gynéco – Viens voir le docteur

Il est important de ne pas sous-estimer tous les signes qui pourraient nous alarmer, aussi bénins soient-ils. A la moindre sensation de fièvre, de toux, ou même de courbatures, n’hésitez pas, venez voir le docteur, votre médecin traitant. En revanche il risque d’être surchargé et par précaution, vous aurez sans doute une visio-consultation (ou consultation en ligne) à distance par vidéo, c’est le jeu.

La discographie de Vîrus

C’est évidemment le moment parfait pour découvrir ou vous refaire l’intégralité de la discographie du rappeur Vîrus, vu son nom, c’est de saison. En plus il écrit particulièrement bien, et vu que vous êtes déjà confinés ce sera une expérience enrichissante de savoir s’il arrive à vous déprimer encore plus que vous ne l’êtes déjà. Parmi tous ses morceaux, le contexte exige que vous vous penchiez en priorité sur Bonne Nouvelle. Concrètement, le MC ne dit à aucun moment qu'il a été incarcéré  et objectivement les moins attentifs pourraient même croire qu'il utilise la thématique de l'enfermement comme une image,  pour montrer que même dehors, l'homme reste mentalement enfermé. C'est effectivement le cas, mais tout au long du texte, des double-sens et indices pullulent : « l'isolement, je m'y suis mis tard » , « il m'arrive de bouffer avant 19h, de prendre 2-3 douches par semaine » « tout ne tient qu'à un yoyo » « mon cœur attend des nouvelles du greffe »… Jusqu'au titre, puisque Bonne Nouvelle est le petit nom de la maison d'arrêt de Rouen, précisément celle où le rappeur a été contraint de faire un petit tour dans une autre vie.

La playlist « Inutiles » de Roro_One

Roro_One, beatmaker GB Paris originaire de Boulogne où il a bossé avec LIM, Barge, Dam16 et pas mal d’autres (dont l’américain Twin Gambino d’Infamous Mobb), a décidé pour l’occasion d’offrir une quinzaine de morceaux instrumentaux sur son soundcloud. Le nom de la playlist « Inutiles » n’est pas une preuve d’humilité, c’est juste qu’il s’agit de beats majoritairement issus de projets avortés. A la base certains étaient prévus pour un album solo de Hype Hagrah qui ne verra malheureusement jamais le jour tandis qu’un autre était destiné à Paul de Fever103, etc. Il est sympa Roro.

Niska ft. Rako, Brigi, Trafiquinté, Madrane - Freestyle PSG

Alors là c’est un poil technique mais très ludique. Blaise Matuidi a été testé positif au Coronavirus, l’information a été divulguée par son club la Juventus de Turin le 17 mars dernier. Même s’il est asymptomatique (il ne souffre d’aucun symptôme au moment où ces lignes sont écrites), on ne sait jamais. Pour lui souhaiter bon courage, poussez le son à fond et pour plus d’amusement pour toutes la famille, backez chaque « Matuidi Charo » en remplaçant par « Matuidi Coro » , histoire de rester sur le coup.

La discographie de Veerus

Même principe que plus haut, malgré la liberté prise avec l’orthographe du mot virus, ça compte toujours. Et ouais.

Solange feat Sampha – Don’t touch my hair

A la base un morceau qui met en garde les non-noirs qui voudraient garder leur fâcheuse tendance à toucher les cheveux crépus ou frisés par curiosité sans spécialement demander l’avis des concernés. Bref, Solange n’aime pas qu’on envahisse son espace vital, surtout pour une raison à la con. Plus que jamais d’actualité, même si ce n’est plus pour les mêmes raisons.

Alpha Wann – Une main lave l’autre

La base. Si vous ne respectez pas cette simple consigne élémentaire, ce n’est même pas la peine d’appliquer les autres, ça reste le point de départ de toute volonté sérieuse de freiner la propagation de la maladie et se protéger soi-même. Alpha Wann, rappeur technique certes mais surtout artiste responsable. La preuve il avait aussi expliqué en interview qu’il voulait s’acheter une baignoire avant de préciser sur twitter que c’était surtout pour ne pas avoir à s’asseoir « là où d’autres gens ont mis les pieds ». L’hygiène avant tout.

A suivre