MENU
Accueil
Kery James apporte son soutien à Haïti et prend en charge la scolarité de 14 jeunes élèves
Écouter le direct
Capture d'écran clip A la Ideal J
Capture d'écran clip A la Ideal J

Kery James apporte son soutien à Haïti et prend en charge la scolarité de 14 jeunes élèves

Kery James est toujours prêt à tendre la main pour son pays d'origine.

Ce mercredi 7 juillet 2021, le Président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné dans sa demeure. Sa mort plonge Haïti en état de siège, l'avenir du pays est incertain. Kery James n'a pas tardé à prendre sa plume et ses réseaux pour montrer son soutien à cette "Terre indépendante que (son) cœur a choisi pour pays".

Un rappeur engagé

Cette ancienne colonie française, appelée à l'époque "la perle des Antilles" connait depuis de nombreuses années une situation politique instable. La corruption, le séisme de 2010, la multiplication des gangs, les nombreux changements politiques, et bien d'autres paramètres ont fragilisé les repères du peuple haïtien. La mort du président laisse le pays dans l'incertitude et le rappeur a apporté son soutien à son pays d'origine. Sur les réseaux, il souhaite à Haïti de "trouver la paix, la justice et la stabilité." 

Pas du genre à parler sans agir, il annonce qu'il financera les études d'une dizaine d'enfants haïtiens grâce à son association ACES. "L'année prochaine mon association ACES financera l'année scolaire de 14 petits Haïtiens en partenariat avec #SendMeToSchoolHaiti. Certes c'est peu, mais ce qu'on ne peut pas accomplir totalement, on ne l'abandonne pas entièrement." Il évoque par la suite la révolution haïtienne qui a permis au peuple de se défaire de la colonisation française. Une histoire qui a inspiré de nombreux autres pays à se lever pour leur liberté.

L'espoir de voir les peuples africains unis 

Quelques jours avant l'assassinat du Président haïtien, Kery avait aussi apporté son soutien à l'Algérie le jour de l'anniversaire de son indépendance. Il avait d'ailleurs fait le parallèle avec la révolution haïtienne. Le rappeur confie dans un tweet suivant rêver d'une Afrique unie "Une Afrique fortifiée, ne sera rien d'autre qu'une Afrique unifiée".