MENU
Accueil
Kekra lâche sa mixtape Freebase, Vol 04
Écouter le direct
Capture d'écran du clip "P*tain de salaire" de Kekra
Capture d'écran du clip "P*tain de salaire" de Kekra ©Radio France

Kekra lâche sa mixtape Freebase, Vol 04

Kekra a sorti ce vendredi 27 mars le quatrième volet de ses mixtapes "Freebase". Il affiche ainsi une évolution très intéressante depuis "Freebase, Vol. 01" qui a vu le jour en 2015.

Kekra dévoile en ce jour Freebase, Vol. 04, moins d'un an après la sorti de Vréalité. Le rappeur de Courbevoie affiche ses différentes influences qu'il mélange savamment pour fabriquer un projet qui ne ressemble à aucun autre.

Plus de musicalité, moins de timidité sur les effets, plus de liberté sur le mix. Kekra a montré une évolution flagrante depuis Freebase, Vol. 01, et l'affirme sur ce quatrième volet. Un changement qui ne plaira pas forcément aux puristes qui adulaient le Kekra des premières heures, comme on peut d'ailleurs le comprendre dans l'Intro du projet. Aujourd'hui, son rap est très contemporain tout en proposant de nouvelles choses, procédé duquel résulte une réelle originalité. 

Des influences internationales dans ce même projet

Ses différentes influences ressortent dans ce projet, bien qu'elles puissent parfois être subtiles. Le rappeur parle couramment anglais et nous offre parfois des morceaux plutôt grime, il est d'ailleurs connu pour avoir contribué à importer ce style de rap en France. Cependant, la grime n'est pas omniprésente sur tous les titres de Freebase, Vol. 04. On a Anything qui a des côtés rap US très décomplexé. Loyer a quant à lui des sonorités assez orientales, tout comme Laisse les faire. Le rappeur passe aussi beaucoup de temps en Asie, et on peut alors imaginer qu'il va puiser des sonorités et diverses inspirations dans ses voyages.

Kekra avait seulement dévoilé un titre pour la promotion de sa dernière mixtape, c'est P*tain de salaire. Le morceau est magnifié par un clip bien scénarisé, aux visuels très travaillés, dans lequel Kekra a des pouvoirs. 

En tous cas, si vous êtes friands de CD, sachez que vous pouvez vous procurer Freebase Vol. 04 en version physique sur le site internet dédié. Un masque VRL, nom de son label, est offert pour chaque achat, une aubaine en cette période de coronavirus. Bien joué le marketing de Kekra !