MENU
Accueil
Kaaris répond aux rumeurs sur "l'affaire Sevran" : "tout ça, c'est que de la mer**"
Écouter le direct
Kaaris,  concert Bataclan (David Wolff)
Kaaris, concert Bataclan (David Wolff) ©Getty

Kaaris répond aux rumeurs sur "l'affaire Sevran" : "tout ça, c'est que de la mer**"

Après l'emballement autour de la mixtape 100% rappeurs de Sevran, son boycott, Kaaris réagit à nouveau et clarifie les choses.

Si vous n'aviez pas suivi, une mixtape rassemblant des artistes de Sevran, à savoir Maes, 13 Block, Kalash Criminel et bien d'autres... serait en préparation à l'initiative de Da Uzi et son management. Seul rappeur de la ville qui manque à l'appel : Kaaris. S'en sont suivis des échanges via réseaux sociaux entre Kaaris et Da Uzi, ce à quoi Da Uzi, les membres de 13 Block, Maes et Booba ont tenu à répondre. 

Da Uzi a rapidement expliqué son point de vue via une story Snapchat avec un long texte dans lequel il explique qu'aucun artiste n'a été mis de côté et que tout le monde est le bienvenu si il est motivé par le projet. Il revient aussi sur l'origine de la ville de Sevran qui selon le rappeur n'a pas été connu pour les artistes émergents mais bien avant cela et à travers le monde : "Sevran est une ville connue pour autre chose avant le rap et c'est pour ça que chaque rappeur de notre ville crée un engouement mais c'est pas les rappeurs qui ont créé notre ville"

Et le Dozo s'est à nouveau exprimé via un audio où il est plus posé, fait passer un message à Da Uzi et n'entre pas dans la polémique, au contraire. Il évoque son supposé boycott de la mixtape 100% Sevran : "S'ils font une mixtape où ils estiment que je ne dois pas être dedans, y a aucun problème chacun fait ce qu'il veut."

Et envoie un petit message à Da Uzi notamment sur ses propos sur la ville de Sevran où l’interprété d'Or Noir a apporté un discours d’apaisement et de valorisation de sa ville et a tenu à remercier Da Uzi pour son soutien et apaiser les "tensions" avec l'emballement d'Internet  : "Da Uzi il a dit la vérité. La ville de Sevran a été connu par ce qui est passé. Dieu merci c'est connu pour la musique, le sport, le cinéma, les associations. C'est Internet qui se sert de ça pour créer quelque chose. Je sais que ça fait plaisir à d'autres personnes qui aimeraient qu'il y ait un vrai problème mais moi rien à voir. J'ai toujours remercié Da Uzi car il m'a soutenu à un moment précis, c'est le poto y a rien du tout. Tout ça c'est que de la merde.'