MENU
Accueil
Joysad dévoile son nouvel album "Espace Temps", accompagné d’un court-métrage captivant
Écouter le direct

Joysad dévoile son nouvel album "Espace Temps", accompagné d’un court-métrage captivant

Avec un album doublé d’un court-métrage cinématographique, joysad revient en force dans un projet digne des plus grands.

Le jeune artiste, qui avait partagé un deuxième EP début 2021, avait annoncé à ses fans la sortie d’un album pour le début de l’été. Mais c’est finalement ce vendredi 10 septembre que l’album du rappeur de Dordogne est enfin sorti, accompagné d’un court-métrage sombre et hypnotique. 

Joysad est un rappeur des réseaux : découvert grâce à 1minute2rap, dont il a gagné 3 fois les concours, il publie d’abord ses sons sur YouTube en 2018 puis sort son premier EP, Fernandez, en juillet 2020. Ce n’est que deux ans plus tard que l’artiste signe un contrat avec Because Music, annonçant la sortie de son second EP, Palindrome, début 2021. Depuis, il ne manquait plus qu’un album pour asseoir réellement la crédibilité de l’artiste sur la nouvelle scène rap.

Un album accompagné d'un court métrage

C’est cependant plus qu’un album que joysad a partagé aujourd’hui. En effet, le projet est accompagné d’un court-métrage d’une vingtaine de minutes, réalisé par EXIT VOID et intitulé Trou Noir, dans lequel le rappeur joue son propre rôle. Perdu au milieu de la nuit dans un pays dont il ne comprend pas la langue, sous emprise de l’alcool, le jeune artiste vogue entre flashbacks, bagarres et monologues intérieurs. 

L’album, quant à lui, compte 16 nouveaux titres dont des featurings avec Heuss l’Enfoiré, Tsew the Kid ou encore Fianso et Waybery. Dans ce projet, joysad expose l’ensemble de son talent. Acteur et rappeur, le jeune artiste nous emmène dans un univers sombre porté par des flows variés, de la trap mélancolique de Tout Quitter à la drill de Air Force. 

Avec ce projet, joysad tourne donc définitivement la page du rappeur amateur des réseaux pour se projeter dans la cour des grands. Et s’il continue avec une qualité pareille, on ne peut qu’être impatients de la suite.