MENU
Accueil
Hatik dénonce le racisme et les violences policières sur France 2
Écouter le direct
Hatik sur le plateau de Taratata - Capture d'écran (France 2/Taratata)
Hatik sur le plateau de Taratata - Capture d'écran (France 2/Taratata)

Hatik dénonce le racisme et les violences policières sur France 2

Le 30 Octobre, Hatik était invité de l’émission Taratata 100% live, le jeune rappeur a profité de son passage en plateau pour dénoncer les injustices et les violences policières en récitant un texte cru et émouvant, écrit spécialement pour l'occasion.

Hatik n'a jamais eu sa langue dans sa poche et le MC de Guyancourt l'a encore prouvé samedi 30 octobre alors qu'il était invité par le présentateur Nagui sur le prestigieux plateau de l'émission Taratata diffusée sur France 2. 

Venu pour parler de sa musique, Hatik a profité de son passage télévisé pour dénoncer les violences policières et les injustices que subissent certains de nos concitoyens issus des minorités et des classes populaires. Clement s'est livré en récitant a capella un texte acéré dans lequel il dénonce les abus de certains policiers et il en profite pour rendre un hommage aux figures du mouvement contre les violences policières :

"RIP Adama, RIP Zied, RIP Bouna, et RIP tous les autres" scande le jeune rappeur. Lui même concerné par ce sujet qui s'aggrave chaque année en France, Hatik conclut en ces mots : "Si aujourd'hui je vous dit tout ça, en direct de Taratata, c'est parce que moi aussi, un flic a déjà voulu m'enlever la vie__". 

Révélé pour son rôle dans la série Validé réalisée par Franck Gastambide, Hatik a vu sa carrière décoller depuis un an. Sur le plan musical, ce rappeur hyperactif vient d'annoncer l'Edition Gold de son projet dernier album Chaise pliante, ainsi qu'un tout nouveau projet qui est dores et déjà terminé et qui devrait sortit bientôt, en tout cas on l'espère.