MENU
Accueil
Médine : son 7ème album solo feat Koba LaD, Soso Maness, son fils Massoud... est dispo
Écouter le direct
Médine - cover de l'album "Grand Médine" (@misterfifou)
Médine - cover de l'album "Grand Médine" (@misterfifou)

Médine : son 7ème album solo feat Koba LaD, Soso Maness, son fils Massoud... est dispo

L'album de Médine "Grand Médine" est enfin disponible. Retour sur un projet qui n'a pas déçu nos attentes.

Médine avait réussi le tour de maître de construire un suspens à la fois riche et ludique autour de la sortie de son album. Après des clips, des extraits, des chasses au trésor version rap, des tickets d'or glissés dans les packs de pré-commande et même un documentaire, on était fins prêts à accueillir son album dans les meilleures conditions, avec une connaissance parfaite de son contexte. Et le résultat n'a pas déçu nos attentes. Retour sur quelques uns des morceaux.

L'album débute avec Ignorez l'intro, morceau que les plus vifs auront déjà eut l'occasion d'entendre lors du live "Skhanrock" que Médine a réalisé sur plusieurs jours sur Instagram avec sa fille Mekka. "Le public se fout complètement de ce que tu penses, ce qui l'intéresse, c'est toi". Le passage donne directement la couleur du son et peut-être même de l'album. Il enchaine les phases dont on sait qu'elles seront toutes devenues cultes dans la journée comme "plus facile d'ameuter la foule que de refouler la meute". Il fait aussi un shout out à deux "grands" à lui, Booba et Kery James : "les bons profs font les bons autodidactes". 

Avec God Complex, on retrouve Médine au sommet de son art, donnant des claques à l'hypocrisie humaine notamment quand il s'agit de religion. Le "complexe de Dieu", c'est en quelques mots quand une personne ne remet  pas en question certains dogmes et n'admet pas la possibilité d'erreur. C'est fin, c'est réfléchi, on en redemande. Le rappeur du Havre se fend même d'un petit clin d'oeil à la folie d'un rappeur US que l'on connait bien : "on s'fera pardonner en chantant le gospel de Kanye".

"J'préfère regretter mes discours que regretter mes silences"

Dans Voltaire, Médine reprend à sa sauce la chanson issue des Misérables de Victor Hugo, chanté par le petit Gavroche juste avant de mourrir entre deux barricades lors de l'insurrection républicaine de 1832. Dans un nouveau son contre l'hypocrisie, Médine s'attaque cette fois à l'inégalité de traitement des artistes notamment quand il s'agit de censure. "C'est jamais pour nos frères qu'on sépare l'artiste de l'Homme",  après être revenu sur sa propre carrière, et avoir évoqué MHD, le havrais ordonne presque que l'on renomme une rue Aya Nakamura. 

Le très attendu Grand Paris 2 réussit le pari de réunir des rappeurs aux univers très différents les uns des autres : Médine, Koba, Pirate 182, Rémy, Larry et Oxmo. Dans Enfant du destin, le 10e track, Médine parle de la condition des Ouïghours en Chine avec un morceau déchirant. Plus tard, les voix du havrais et d'YL se marient parfaitement sur Reste. Changement d'univers dans le 15e son, Tue-l'amour, qui est une véritable déclaration d'amour à sa femme : "c'est pas miss météo, j'suis pas monsieur Musclor, j'ai varices pas d'abdos, vergetures sur le corps". Là encore, les plus convaincus auront déjà pu avoir un petit aperçu du track que @cheez_nan avait publié sur Instagram le 18 avril !

Un album ultra complet et surtout très varié après une promo ultra complète. Certains sons sont mêmes accompagnés de vidéos dessinées dispo sur YouTube, ET le clip de Grand Paris 2 avec son casting de fou est dispo ce soir, vendredi 6 novembre, à 18h sur la chaine de Médine. Aucune place pour la frustration.